Ward el Khal

«Noël re­pré­sente l’Amour et le Bon­heur»

Prestige - - Confidences De Stars -

Star au Li­ban, en Egypte et dans le monde arabe, Ward el Khal est une ac­trice aux ta­lents mul­tiples, qui a plu­sieurs sé­ries té­lé­vi­sées à son ac­tif. Elle brille aus­si bien dans des rôles lé­gers, comme dans «3arouss w 3ariss» que dans des rôles dra­ma­tiques, tel qu’on a pu l’ad­mi­rer dans «3echk al Nis­sa2», et der­niè­re­ment dans la «Ré­vo­lu­tion des pay­sans». A ce stade de sa car­rière, elle ac­cep­te­rait uni­que­ment des rôles à la hau­teur de ses mé­rites.

Star des sé­ries té­lé­vi­sées au Li­ban, vous jouez ac­tuel­le­ment dans le feuille­ton «La Ré­vo­lu­tion des pay­sans». Quels sont vos pro­jets pro­fes­sion­nels en 2019?

Cer­tains pro­jets sont en dis­cus­sion, que ce soit au Li­ban ou dans les pays arabes, mais rien n’est en­core confir­mé. Des scé­na­rios sont en­core en pré­pa­ra­tion, en train d’être écrits, la sai­son est à ses dé­buts et les pro­jets ont be­soin d’être mis au point. Les choses se­ront fixées dans le fu­tur proche.

Vous êtes ma­riée et ac­trice, de pa­rents poètes. Avez-vous d’autres ta­lents ar­tis­tiques?

Oui, à cô­té de mon mé­tier d’ac­trice, j’aime la pein­ture. D’ailleurs je peins et j’écris des pen­sées, que je compte réunir dans un ou­vrage.

Que re­pré­sente pour vous Noël?

Noël est à mes yeux, la plus belle fête que j’at­tends im­pa­tiem­ment tous les ans. Cette fête re­pré­sente le bon­heur, l’amour, les réunions fa­mi­liales, l’in­no­cence et l’amour pur, des va­leurs que nous cé­lé­brons en fa­mille.

Quelles sont vos ré­so­lu­tions sur le plan per­son­nel en 2019?

Je res­te­rai égale à moi-même. Tou­te­fois, je crois qu’en 2019 je se­rai plus juste en­vers moi-même. Vis-à-vis des autres, je compte avoir un com­por­te­ment don­nant don­nant, ni plus ni moins. J’ai en­vie de m’ai­mer da­van­tage et de de­ve­nir plus mé­fiante à l’égard des autres. Je me consi­dère plus gen­tille qu’il ne fau­drait, j’es­saye­rai de m’en­dur­cir un peu pour re­ce­voir moins de chocs et de dé­cep­tions. Sur le plan pro­fes­sio­nel, je compte choi­sir ce qui me convient et au­tant que pos­sible ne pas faire de conces­sions. Je n’ai pas en­vie de me sa­cri­fier da­van­tage mais bien au contraire de choi­sir ce que je mé­rite, ce qui se­ra un plus à ma car­rière et mon par­cours.

Quels sont les sou­ve­nirs les plus mar­quants de l’an­née écou­lée?

L’an­née 2018 a été mau­vaise pour moi et pour beau­coup de per­sonnes de mon en­tou­rage. Et même concer­nant la si­tua­tion du pays en gé­né­ral. Cette an­née a été mar­quée par des ondes né­ga­tives et sur le plan fa­mi­lial, nous avons vé­cu des crises de san­té. J’es­père que l’an­née pro­chaine se­ra meilleure pour tout le monde.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.