UNE PHI­LO­SO­PHIE D’EN­TRAIDE QUI FAIT LA DIF­FÉ­RENCE

Progrès Saint-Leonard - - LA UNE - LAURENT LA­VOIE laurent.la­voie@tc.tc

Le Car­re­four des Femmes de Saint-léo­nard souf­fle­ra ses 25 bou­gies dans quelques se­maines. Por­trait d’un or­ga­nisme qui s’at­taque à l’iso­le­ment et so­li­di­fie la so­li­da­ri­té fé­mi­nine du quar­tier.

La di­ver­si­té des membres est au­jourd’hui au coeur du Car­re­four. C’est vrai­ment une de nos forces, parce qu’il y a une mixi­té de clien­tèle et il y a beau­coup d’en­traide.» Ca­the­rine Si­mard, di­rec­trice gé­né­rale du Car­re­four des Femmes de Saint-léo­nard

Le Car­re­four des Femmes de Saint-léo­nard (CFSL) souf­fle­ra ses 25 bou­gies dans quelques se­maines. Por­trait d’un or­ga­nisme qui s’at­taque à l’iso­le­ment et so­li­di­fie la so­li­da­ri­té fé­mi­nine du quar­tier.

Il faut re­mon­ter au mois de sep­tembre 1993 pour se rap­pe­ler de la créa­tion of­fi­cielle du CFSL. Après mul­tiples pé­ti­tions, des Léo­nar­doises ont eu le feu vert et se sont ins­tal­lées dans le sous-sol de l’église Saint-gil­bert, si­tuée sur la rue des An­ge­vins.

Le fi­nan­ce­ment se fai­sant rare dans les pre­mières an­nées, ce sont des bé­né­voles qui s’as­su­raient du bon fonc­tion­ne­ment de l’or­ga­nisme. Ce­pen­dant, trois ans plus tard, des fonds de 25 000$ pro­ve­nant de la So­cié­té des Bin­gos, qui par­ta­geait ses pro­fits avec les or­ga­nismes du quar­tier, ont per­mis l’em­bauche d’une in­ter­ve­nante psy­cho­so­ciale.

Deuil, di­vorce, vio­lence conju­gale; les femmes qui cô­toient le CFSL font face à toutes sortes de pro­blé­ma­tiques.

« De fil en ai­guille, on a beau­coup dé­ve­lop­pé le ser­vice d’aide psy­cho­so­cial. L’in­ter­ve­nante a des ren­dez-vous tous les jours. Il a beau­coup plus [de de­mandes qu’avant] », ra­conte la di­rec­trice gé­né­rale, Ca­the­rine Si­mard. Celle-ci in­dique qu’au­pa­ra­vant trois femmes par se­maine pou­vaient faire ap­pel au ser­vice d’in­ter­ven­tion.

Pour Lu­cie, qui s’est pré­sen­tée au CFSL en 2012, l’ac­cueil de l’équipe a eu im­pact plus que dé­ter­mi­nant dans sa vie. L’ac­ci­dent vas­cu­laire cé­ré­bral dont a été vic­time son ma­ri l’avait cham­bou­lée, elle n’était plus l’ombre d’el­le­même. « Elles m’ont re­mon­té, j’étais dé­vas­tée. C’est un centre ici où on peut se li­bé­rer de beau­coup de choses. »

In­utile de dire que Lu­cie consi­dère les membres comme sa deuxième fa­mille. « C’est une place où j’ai re­com­man­dé beau­coup de femmes. Les deux se­maines [du­rant l’été] où ça a été fer­mé, je m’en­nuyais, j’avais hâte de re­ve­nir », ajoute-t-elle.

Même son de cloche pour Rose, qui fré­quente l’or­ga­nisme de­puis 10 ans. « J’ai un ma­ri qui est ma­lade, je peux sor­tir, voir les filles, dis­cu­ter de toutes sortes de pro­blèmes. »

La de­mande est en constante hausse au cours des der­nières an­nées. Il y a huit ans, l’or­ga­nisme re­grou­pait en­vi­ron 160 membres, au­jourd’hui, il y en a pas de moins de 453.

Si le simple bouche-à-oreille a eu un im­pact sur la vi­si­bi­li­té de l’or­ga­nisme, l’as­pect de la confi­den­tia­li­té joue pour beau­coup dans la confiance des femmes qui se pré­sentent aux lo­caux de la rue Col­le­rette. Com­pa­ra­ti­ve­ment aux ser­vices des CLSC, on ne peut trou­ver au­cune trace de leur pas­sage. « C’est la grosse dif­fé­rence. Quand c’est fi­ché, ça se suit. Ça va les suivre toute leur vie. Ce qui se dit ici, c’est fi­ni après et vous êtes libre de re­ve­nir ou pas », in­dique Mme Si­mard.

UN FI­NAN­CE­MENT CA­PI­TAL

Au­jourd’hui, le Car­re­four des Femmes de Saint-léo­nard touche plus de 360 000$ par an­née, qui pro­viennent prin­ci­pa­le­ment du mi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux.

C’est ce mon­tant qui est der­rière l’or­ga­ni­sa­tion de mul­tiples ac­ti­vi­tés qui gardent les membres du Car­re­four ac­tives. Du nombre, on compte le pro­gramme les Femmes-re­lais, qui a été mis sur pied en 2010.

Pen­dant un an, des femmes, im­mi­grées de­puis gé­né­ra­le­ment moins de cinq ans, peuvent suivre une foule de for­ma­tions qui consti­tuent la fa­cette édu­ca­tion­nelle des ser­vices of­ferts par le CFSL. Au me­nu, il y a des cours d’in­for­ma­tique, des séances axées sur le fonc­tion­ne­ment d’un bud­get et des im­pôts.

Le CFSL fê­te­ra ses 25 ans le 30 août pro­chain dans ses lo­caux dès 11h30.

La jour­née d’ins­crip­tion se tien­dra le 10 sep­tembre pro­chain et s’amor­ce­ra dès 9h45. Il est at­ten­du que des femmes s’y pré­sentent dès 6h.

(Pho­to: Laurent La­voie / Pro­grès de Saint-léo­nard)

Des membres de l’équipe du Car­re­four. Nombre de membres 1993: 43 2018: 453

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.