L’ex dé­pu­tée Ni­co­la Di Io­rio re­trouve son mé­tier d’avo­cat

Progrès Saint-Leonard - - ACTUALITÉS -

Le dé­pu­té fé­dé­ral de Saint-léo­nardSaint-mi­chel, Ni­co­las Di Io­rio, qui avait an­non­cé son re­trait de la vie politique plus tôt dans l’an­née, a été em­bau­ché par un ca­bi­net d’avo­cat.

La firme BCF Avo­cats d’af­faires, si­tuée à Mon­tréal, a an­non­cé l’em­bauche de Ni­co­la Di Irio le 24 août. C’est pour ses com­pé­tences en ma­tière de droit du tra­vail que l’an­cien élu a été choi­si, se­lon des in­for­ma­tions trans­mises par com­mu­ni­qué. La com­pa­gnie s’est fé­li­ci­tée de la « ré­pu­ta­tion d’ex­cel­lence » de Ni­co­la Di Io­rio.

Membre du Bar­reau de­puis 1983, Ni­co­la Di Io­rio a été as­so­cié au sein de grands ca­bi­nets na­tio­naux et a en­sei­gné au sein de plu­sieurs uni­ver­si­tés qué­bé­coises ain­si qu’à l’école du Bar­reau du Qué­bec. Coau­teur de deux ou­vrages sur les normes du tra­vail, il a contri­bué à plu­sieurs tra­vaux de re­cherche en plus de pré­sen­ter de nom­breuses confé­rences sur la ques­tion.

Ni­co­la Di Io­rio a par ailleurs fon­dé l’or­ga­ni­sa­tion Cool Taxi en 2010 et a contri­bué à la créa­tion de la Se­maine nationale de la pré­ven­tion de la conduite avec fa­cul­tés af­fai­blies.

L’an­cien élu li­bé­ral avait an­non­cé son re­trait de la vie politique pour des rai­sons per­son­nelles.

Ar­chives Mé­tro Mé­dia

Après avoir quit­té la vie politique, Ni­co­la Di Io­rio re­de­vient avo­cat

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.