UNE PHYL­LIE HOM­MAGE

Québec Science - - ENTOMOLOGIE -

Phyl­lium le­ti­ran­ti, voi­là le nom choi­si par Royce Cum­ming et Sier­ra Teem­sa pour la nou­velle phyl­lie in­do­né­sienne qu’ils ont dé­cou­verte et dé­crite en avril der­nier. Ils vou­laient ain­si rendre hom­mage à Sté­phane Le Ti­rant, conser­va­teur de la col­lec­tion scien­ti­fique de l’In­sec­ta­rium de Mon­tréal.

« J’ai dé­jà une douzaine d’es­pèces à mon nom [lé­pi­do­ptères et co­léo­ptères], mais celle-là est la plus pres­ti­gieuse, ra­conte M. Le Ti­rant. Ce qui est in­croyable, c’est que j’en ai deux dou­zaines dans ma col­lec­tion per­son­nelle. »

La le­ti­ran­ti vit sur la pe­tite île Pe­leng et res­semble à s’y mé­prendre à Phyl­lium ma­masænse, qu’on trouve sur l’île Su­la­we­si, juste à cô­té. « C’est la forme des oeufs qui m’a in­di­qué qu’il s’agis­sait d’es­pèces dif­fé­rentes, ex­plique Royce Cum­ming. Les oeufs de ma­masænse ont de longues as­pé­ri­tés sor­tant dans tous les sens, tan­dis que cette nou­velle es­pèce a de courtes as­pé­ri­tés sur le des­sus et le des­sous seule­ment. »

L’en­to­mo­lo­giste a de­man­dé au Sen­cken­berg Ger­man En­to­mo­lo­gi­cal Ins­ti­tute Mün­che­berg des pho­tos dé­taillées du spé­ci­men qui a per­mis de dé­crire ma­masænse en 2008. Il a alors pu consta­ter d’autres dif­fé­rences dans la mor­pho­lo­gie des adultes.

Royce Cum­ming et Sier­ra Teem­sa ont alors pro­cé­dé à la des­crip­tion de la nou­velle es­pèce, un tra­vail qui a été ré­vi­sé par des spé­cia­listes avant d’être pu­blié dans la re­vue scien­ti­fique In­sec­ta Mun­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.