Trois mé­ca­nismes prin­ci­paux font le lien entre l’en­vi­ron­ne­ment et l’ex­pres­sion des gènes :

Québec Science - - ÉPIGÉNÉTIQUE -

> La mé­thy­la­tion de l’ADN, c’est-à-dire la fixa­tion de mo­lé­cules sur cer­taines

« lettres » de l’ADN, qui em­pêchent le dé­chif­frage des gènes.

> Le code des his­tones, ces « bo­bines » au­tour des­quelles l’ADN s’en­roule. En s’agen­çant de fa­çon plus ou moins conden­sée, les his­tones changent l’ac­ces­si­bi­li­té et donc la « li­si­bi­li­té » des gènes. Di­verses marques chi­miques ré­gulent ce de­gré de conden­sa­tion.

> Les mi­cro-ARN (non re­pré­sen­tés ici): ils peuvent em­pê­cher l’ex­pres­sion de cer­tains gènes en « in­ter­cep­tant » ou dé­trui­sant les ARN mes­sa­gers qui donnent lieu à la fa­bri­ca­tion de pro­téines.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.