DÉ­COU­VERTE D’UNE FORME GÉO­MÉ­TRIQUE

Québec Science - - SCIENCES -

Une équipe de cher­cheurs es­pa­gnols et amé­ri­cains a mo­dé­li­sé l’ar­ran­ge­ment de cer­taines cel­lules épi­thé­liales pour dé­cou­vrir le « scu­toïde », dé­crit dans

Na­ture Com­mu­ni­ca­tions en juillet 2018. On croyait au­pa­ra­vant que ces cel­lules pre­naient l’ap­pa­rence d’un prisme ou d’un tronc de py­ra­mide au cours du dé­ve­lop­pe­ment d’un em­bryon. Or, ce­la était in­com­pa­tible avec des in­di­ca­tions se­lon les­quelles le nombre de voi­sins à la base et au som­met de ces cel­lules dif­fère dans cer­tains cas. Le mo­dèle ma­thé­ma­tique des cher­cheurs a four­ni une so­lu­tion : un prisme tor­du ayant à son som­met un po­ly­gone à cinq cô­tés et à sa base un po­ly­gone à six cô­tés. Le groupe a en­suite confir­mé en la­bo­ra­toire que 75 % des cel­lules épi­thé­liales ti­rées des glandes sa­li­vaires de dro­so­philes sont des scu­toïdes, ain­si que 50 % de celles dans l’em­bryon du même in­secte. Cette struc­ture per­met­trait de ré­duire la consom­ma­tion d’éner­gie des cel­lules et de maxi­mi­ser leur dis­po­si­tion en trois di­men­sions. Le nom de la forme est ins­pi­ré du terme scu­tel­lum, qui dé­signe une par­tie du tho­rax chez cer­tains in­sectes dont la forme res­semble au fa­meux prisme tor­du.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.