CHLOË GRACE MORETZ: TRANS­FOR­MÉE

Il y a quelques an­nées à peine, l’ac­trice était mor­ti­fiée à l’idée de fou­ler un ta­pis rouge. C’est que celle que l’on a vue gran­dir à l’écran n’était pas à l’aise à l’idée de pa­ra­der de­vant les gens sans pou­voir se ca­cher der­rière un per­son­nage.

Riches et Célèbres - - Vie Privée -

Chloë Grace Moretz a bien gran­di de­puis qu’elle a été ré­vé­lée au grand pu­blic en 2010 grâce au film Ki­ckAss. Au­jourd’hui ma­jeure et vac­ci­née, l’ac­trice et man­ne­quin s’adapte tant bien que mal à la réa­li­té à la­quelle font mal­heu­reu­se­ment face bien des femmes de l’in­dus­trie.

FEMME-OB­JET?

Bien qu’elle vive dans l’oeil du pu­blic de­puis ses 13 ans, Chloë a sou­dai­ne­ment sen­ti mon­ter une an­xié­té nou­velle quand elle a at­teint l’âge de 19 ans. Per­ce­vant au­pa­ra­vant les évé­ne­ments mé­dia­tiques comme amu­sants, elle s’est mise à craindre qu’on ne la juge. «J’étais ter­ri­fiée à l’idée d’être prise en pho­to, et j’étais ter­ri­fiée d’être trai­tée comme un ob­jet […] Juste le fait d’être vue par des gens me fai­sait peur, a-t-elle ra­con­té au Hol­ly­wood Re­por­ter. Et j’ai com­pris que c’était parce que j’avais tou­jours joué un rôle» , a ré­vé­lé la star.

UN DÉ­FI AM­BI­TIEUX

Pour in­car­ner Pa­tri­cia Hingle dans Sus­pi­ria, le tout der­nier film qu’elle a tour­né, Moretz a dû mettre sa pu­deur de cô­té… et pas qu’un peu! En ef­fet, on peut la voir com­plè­te­ment nue en com­pa­gnie des autres ac­trices du film dans une scène de ré­sur­rec­tion des plus san­glantes. «Ce qui m’a le plus frap­pée, c’était qu’il n’y avait pas la moindre trace de voyeu­risme, a-t-elle in­di­qué du­rant une en­tre­vue pour le compte de In­dieWire. C’est une des re­pré­sen­ta­tions du corps de la femme et de la fé­mi­ni­té les plus fortes que j’ai vues» , a-t-elle ajou­té.

Elle a aus­si ga­gné en as­su­rance dans la vie de tous les jours.

Avant

Au­jourd’hui

Main­te­nant

Avant

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.