CA­MI­LA CABELLO BRÛLE LA CHAN­DELLE PAR LES DEUX BOUTS

Au terme de sa pre­mière an­née so­lo, Ca­mi­la a de quoi se fé­li­ci­ter du tra­vail ac­com­pli. Ce n’est tou­te­fois pas ce qui res­sort de son dis­cours…

Riches et Célèbres - - Trop Exigeante Envers Elle-même -

La jeune femme a pris part à deux tour­nées, une pour pro­mou­voir son pre­mier al­bum, qui s’in­ti­tule Ca­mi­la, et une autre avec Tay­lor Swift. Elle a ga­gné les prix de l’ar­tiste et de la vi­déo de l’an­née pour Ha­va­na aux MTV Vi­deo Mu­sic Awards; elle a ré­col­té quatre Ame­ri­can Mu­sic Awards en oc­tobre, dont ce­lui de la nou­velle ar­tiste de l’an­née; et elle a rem­por­té le titre de l’in­ter­prète so­lo ayant la chan­son la plus po­pu­laire sur Spo­ti­fy ( Ha­va­na a été écou­tée plus d’un mil­liard de fois)! Elle a aus­si fait la rencontre du coach conju­gal bri­tan­nique Mat­thew Hus­sey, avec qui elle file le par­fait bon­heur, et a ache­té une mai­son pour sa fa­mille et elle à Mia­mi. Ouf! Toute une an­née!

DU RE­POS… BIEN MÉ­RI­TÉ?

La chan­teuse de 21 ans adore ex­plo­rer. Elle avait pris l’ha­bi­tude de vi­si­ter tous les res­tau­rants, ma­ga­sins et parcs d’at­trac­tions in­té­res­sants dans les villes qu’elle vi­site, mais après avoir dû an­nu­ler une per­for­mance en mai parce qu’elle était déshy­dra­tée, l’ar­tiste a ap­pris à se re­po­ser. «J’ai réa­li­sé que si je ne pre­nais pas de jours de congé, j’al­lais mou­rir ou m’ef­fon­drer. Mais je suis dans cette phase de ma vie où je suis tel­le­ment heu­reuse que c’est dif­fi­cile de dire non» , a-t-elle ré­vé­lé à Ma­rie Claire. Une jour­née par-ci, par-là, ce n’est pas suf­fi­sant! Sur­tout si on tient compte des in­ces­sants dé­ca­lages ho­raires qui viennent avec le mode de vie de tour­née… Eh bien, ras­su­rez-vous, car la chan­teuse est ac­tuel­le­ment en train de re­char­ger ses bat­te­ries. Tout juste avant les Fêtes, elle an­non­çait sur Twit­ter: «Je prends mes pre­mières vraies va­cances en six ans – je vais prendre du re­pos et de l’ins­pi­ra­tion pour être d’at­taque pour la nou­velle ère!» Elle n’au­ra tou­te­fois pas le temps de nous man­quer, car elle ne croit pas en­core mé­ri­ter des va­cances qui dé­passent quelques se­maines: «Les cinq an­nées pen­dant les­quelles j’étais dans le groupe ne comptent pas, à mon sens. Je ne suis ar­tiste so­lo que de­puis un an, alors je n’ai pas le droit de prendre une pause trop longue… Je ne crois pas que je de­vrais. Je crois qu’il y au­ra un mo­ment où je pour­rai me re­ti­rer quelques mois et vivre en Es­pagne ou en Ita­lie juste sans ho­raire, dis­ci­pline ou res­pon­sa­bi­li­té. Mais je ne l’ai pas en­core mé­ri­té» , a-telle confié à Bill­board.

LES DEUX FA­CETTES DE CA­MI­LA

On ne le croi­rait pas en la re­gar­dant au­jourd’hui, mais elle a souf­fert d’an­xié­té du­rant son en­fance, en par­ti­cu­lier sur scène. «Il y a une par­tie de moi qui est une nerd in­tro­ver­tie et gê­née, et il y a celle qui est sé­duc­trice, très confiante et qui fait des mou­ve­ments de danse sexy» , a-t-elle ex­pli­qué, ajou­tant qu’il était plus fa­cile pour elle de per­for­mer de­vant des étran­gers que de­vant ses proches. On com­prend mieux pour­quoi la jeune femme re­fuse de s’ou­vrir à ses fans sur les ré­seaux so­ciaux, li­mi­tant leur re­la­tion au plan pro­fes­sion­nel: «Je sais que ce se­rait plus in­té­res­sant si je ra­con­tais ma vie per­son­nelle, mais je ne m’en sens pas ca­pable. Et je ne veux pas em­bar­quer dans la ga­mique des po­tins. Je veux juste être une bonne ar­tiste. Pas une bonne cé­lé­bri­té. Je ne le suis pas!»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.