OREILLES: ÉVI­TEZ LES BOU­CHONS!

Un atout pour le sys­tème im­mu­ni­taire

Sélection - - La Une - PAR SA­MAN­THA RI­DEOUT

SÉ­CRÉ­TÉ PAR DES GLANDES du conduit au­di­tif, le cé­ru­men net­toie et pro­tège les oreilles en pié­geant la pous­sière et en em­pê­chant les bac­té­ries d’y pro­li­fé­rer. Lors de la mas­ti­ca­tion et de la pho­na­tion, no­tam­ment, le vieux cé­ru­men est en­traî­né vers l’ex­té­rieur, em­por­tant avec lui germes et corps étran­gers et lais­sant place à la nou­velle cire.

La plu­part du temps, ce pro­ces­sus suit na­tu­rel­le­ment son cours. Si de la cire se dé­pose sur le pa­villon au­ri­cu­laire, il suf­fit de l’es­suyer dé­li­ca­te­ment avec un linge.

En re­vanche, évi­tez de l’ex­traire vous-même du conduit au­di­tif avec un co­ton-tige, même s’il semble idéal pour ce­la. « In­tro­duire quoi que ce soit dans l’oreille risque au mieux de pous­ser le cé­ru­men au fond du conduit, au pire de lé­ser sa peau fra­gile », aver­tit Sha­keel Saeed, pro­fes­seur de neu­ro­to­lo­gie à l’Ins­ti­tut de l’oreille de l’Uni­ver­si­ty Col­lege de Londres, au Royaume-Uni. Vous pour­riez per­fo­rer votre tym­pan ou dé­pla­cer les os de votre oreille in­terne.

Il ar­rive qu’une trop forte pro­duc­tion de cé­ru­men bouche le conduit au­di­tif. Mais ce­la peut aus­si ré­sul­ter d’une éli­mi­na­tion na­tu­relle in­suf­fi­sante ou d’un net­toyage in­ap­pro­prié qui le re­pousse à l’in­té­rieur. Le bou­chon peut alors pro­vo­quer des élan­ce­ments, des acou­phènes, une baisse de l’acui­té au­di­tive, des étour­dis­se­ments et même faire tous­ser s’il ap­puie sur les nerfs qui dé­clenchent ce ré­flexe.

Mieux équi­pé, votre gé­né­ra­liste éli­mi­ne­ra l’obs­truc­tion de ma­nière plus sûre. Il pour­ra en outre s’as­su­rer que vos symp­tômes ne sont pas cau­sés par une in­fec­tion, le vieillis­se­ment ou un ba­ro­trau­ma­tisme.

Si vos oreilles se bouchent sou­vent, votre mé­de­cin vous re­com­man­de­ra peut-être des net­toyages ou des gouttes cé­ru­mé­no­ly­tiques. On en trouve dans le com­merce, mais l’huile mi­né­rale et l’huile d’olive font l’af­faire. Et si une pro­thèse contri­bue à ces bou­chons, le Dr Saeed pro­pose de « la re­ti­rer plu­sieurs fois par jour pen­dant une heure pour voir si le pro­blème s’at­té­nue ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.