Mot du ré­dac­teur en chef

Sélection - - Sommaire - Écri­vez-moi à: [email protected]

ENTRE LE DER­NIER RAP­PORT du Groupe d’ex­perts in­ter­gou­ver­ne­men­tal sur l’évo­lu­tion du cli­mat (Giec) qui nous pro­met une hausse mi­ni­male de la tem­pé­ra­ture de la pla­nète de 1,5 de­gré d’ici 2040, la cé­ci­té de cer­tains gou­ver­ne­ments face au ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique, l’ac­cé­lé­ra­tion des ca­tas­trophes na­tu­relles, les bonnes nou­velles se font rares pour la Pla­nète. Tout est pour­tant loin d’être noir. Dans un ar­ticle très à contre-cou­rant (page 32), Da­mian Car­ring­ton, chef de la sec­tion en­vi­ron­ne­men­tale du Guar­dian, un jour­nal peu sus­pect d’an­gé­lisme en ma­tière d’éco­lo­gie, nous sort un peu de la dé­prime am­biante. Rien d’anec­do­tique dans ce qu’il dé­crit, mais au contraire des ten­dances lourdes. La Chine, par exemple, où il se vend chaque mois plus de voi­tures élec­triques que dans le reste du monde, la Chine, en­core, qui a presque aban­don­né tous ses pro­jets de cen­trales au char­bon – éner­gie « sale » dont on pré­voit la qua­si-dis­pa­ri­tion d’ici 20 ans. La viande « vé­gé­tale » ou de cul­ture qui prend du ga­lon, le re­boi­se­ment à grande échelle de cer­taines ré­gions, le fa­bu­leux es­sor des éner­gies so­laires et éo­liennes…

J’y vois une vé­ri­table in­vi­ta­tion à conti­nuer d’agir à notre mo­deste échelle, comme le fait Stel­la Bowles (page 22) en sau­vant une ri­vière. Prendre un bus au lieu d’une voi­ture, s’in­ter­dire d’uti­li­ser des sacs en plas­tique, re­cy­cler… Au­cun geste n’est trop pe­tit. Pen­sez-y la pro­chaine fois que vous vous de­man­de­rez si tout ça vaut le coup.

Je vous sou­haite de très joyeuses fêtes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.