Ré­ponses

Sélection - - Le Document Du Mois -

1. ques­si-que­mi : B. De même. Ce mot est uti­li­sé par Co­vielle, le va­let dans Le bour­geois gen­til­homme de Mo­lière. Bre­di-bre­da (A).

2. gar­go­tage : C. Re­pas pris dans un res­tau­rant bon mar­ché, ap­pe­lé gar­gote et te­nu par un gar­go­tier (1642), où la cui­sine et le ser­vice sont de qua­li­té mé­diocre. Brouée (B).

3. bre­tailler : A. Terme du 18e siècle dé­si­gnant le fait de ti­rer l’épée à tout pro­pos. À l’époque, on ap­pe­lait bre­tailleur la per­sonne tou­jours prête à ti­rer l’épée. Cha­pe­ler (B) se di­sait spé­cia­le­ment du pain qu’on taille en ro­gnant la croûte. Dé­li­co­ter (C).

4. croque-note : C. Mau­vais mu­si­cien qui vient de cro­quer la note, c’est-à-dire de la sau­ter, de l’es­ca­mo­ter. La gri­bouillette (B) consis­tait à se sai­sir d’un ob­jet je­té au mi­lieu des joueurs.

5. aoû­te­ron : B. Ou­vrier en­ga­gé pour les tra­vaux de la cam­pagne au mois d’août. Aoû­ter : faire la ré­colte (fin 12e siècle). Chau­four­nier (A) et tou­cheur (C) sont des mé­tiers au­jourd’hui dis­pa­rus. 6. ca­gnar­der : A. Mot ap­pa­ru en 1547 si­gni­fiant pa­res­ser. Le mot aca­gnar­der, lui, si­gni­fiait « rendre fai­néant » alors que s’aca­gnar­der vou­lait dire « s’ha­bi­tuer à une vie oi­sive ». Mi­gnar­der (B).

7. ca­quage : C. Ac­tion de mettre des ha­rengs sa­lés en caque. Avé­nage (A) et ma­néage (B).

8. grip­pe­mi­naud : A. Nom don­né par La Fon­taine à un chat hy­po­crite et pro­fi­teur dans sa fable Le chat, la be­lette et le pe­tit la­pin (1678). Par ex­ten­sion, homme ru­sé. Aus­si, sur­nom don­né aux gens de robe peu scru­pu­leux. Chan­cis­sure (B).

9. s’em­boire : B. Se dit quand les cou­leurs d’une pein­ture de­viennent ternes parce que la toile a bu l’huile. Se pa­na­der (A) et se condou­loir (C).

10. pou­lot : C. Au 18e siècle, terme po­pu­laire af­fec­tueux pour par­ler d’un gros en­fant. Cra­pous­sin (A) date de la même époque. Pa­tron­net (B).

11. mé­tro­no­ma­nie : B. Ma­nie de faire des vers. Dan­so­ma­nie (A).

12. bout de l’an: A. Ser­vice re­li­gieux cé­lé­bré un an après la mort de quel­qu’un.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.