Mot du ré­dac­teur en chef

Sélection - - Sommaire - Écri­vez-moi à: [email protected]

J’AI TEN­DANCE À M’IN­QUIÉ­TER quand ça va mal, ce qui est plu­tôt ba­nal. Ce qui l’est moins par contre, c’est que, quand tout va bien, je m’in­quiète aus­si, crai­gnant que les choses tournent mal. Si j’en juge par les sta­tis­tiques, je ne suis pas seul dans cette ga­lère : l’in­quié­tude, l’an­goisse se­raient de­ve­nues le lot quo­ti­dien d’un Ca­na­dien sur dix. Elles ont tou­jours exis­té bien sûr, et sont même sa­lu­taires d’un point de vue évo­lu­tif puis­qu’elles nous per­mettent de res­ter alertes face aux dan­gers qui nous guettent. Ce qui a chan­gé se­lon les ex­perts, c’est la mul­ti­pli­ca­tion des élé­ments dé­clen­cheurs. Les nou­velles tech­no­lo­gies sont à elles seules une source in­épui­sable de tra­cas­se­ries. Il existe ce­pen­dant d’ex­cel­lents moyens d’al­lé­ger nos sou­cis, comme le sou­ligne Jill Buch­ner dans « Com­ment domp­ter vos an­goisses » (p. 26). Une lec­ture dont vous res­sor­ti­rez plus se­reins, je l’es­père.

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a plus de rai­son de s’en faire. Charles Wil­kins dresse un por­trait as­sez pré­oc­cu­pant de la ges­tion des dé­chets (p. 42) et nous as­sène cette vé­ri­té qui dé­range : le Ca­na­da, pays de grands es­paces et de na­ture sau­vage à la ré­pu­ta­tion au­réo­lée d’une cer­taine pu­re­té, se­rait le deuxième plus gros pro­duc­teur d’or­dures au monde, juste der­rière les États-Unis. Ma ré­so­lu­tion de 2019 : lais­ser sur les rayons tous les pro­duits sur­em­bal­lés et tous les gad­gets et autres ba­bioles dont je n’ai pas vrai­ment be­soin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.