Se dé­bar­ras­ser des peurs sté­riles

Sélection - - En Couverture -

Les per­sonnes trop in­quiètes ont sou­vent du mal à sup­por­ter l’in­cer­ti­tude, car elles craignent un ré­sul­tat

né­ga­tif. Et elles pensent qu’elles ne pour­ront pas en af­fron­ter les consé­quences. C’est la rai­son pour la­quelle la plu­part adoptent des com­por­te­ments de re­pli afin d’échap­per aux risques, comme fuir les si­tua­tions qui leur font peur, ex­plique Kris­tin Buhr.

Le pro­blème est qu’on ne peut ja­mais to­ta­le­ment évi­ter l’in­cer­ti­tude, et plus on es­saie, plus elle semble ef­frayante. Heu­reu­se­ment, le plus sou­vent, les choses se passent bien – mais rap­pe­ler ce­la à l’an­xieux ne le cal­me­ra pas.

Le meilleur moyen de s’ha­bi­tuer à l’in­con­nu est de s’y ex­po­ser. On se rend compte ain­si que nos pires craintes ne se concré­tisent que très ra­re­ment. Et que si les choses tournent mal, on peut y faire face.

À ceux qui partent tou­jours 30 mi­nutes plus tôt que né­ces­saire par peur d’être en re­tard – en cas d’ac­ci­dent ou de bou­chon –, Kris­tin Buhr conseille de ne plus prendre cette pré­cau­tion. Ils ver­ront par eux­mêmes qu’ils se­ront à l’heure et que per­sonne ne leur en vou­dra si ce n’est pas le cas.

En com­men­çant par de simples chan­ge­ments, vous pour­rez pro­gres­ser et prendre de plus gros risques – du chan­ge­ment de car­rière au dé­mé­na­ge­ment à l’autre bout du pays.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.