La mé­di­ta­tion contre l’in­quié­tude

Sélection - - En Couverture -

Emi­ly Th­ring est la fon­da­trice de Quiet Com­pa­ny, un stu­dio de mé­di­ta­tion pleine conscience to­ron­tois. Qu’est-ce que la mé­di­ta­tion pleine conscience ?

C’est une tech­nique mé­di­ta­tive qui consiste à se concen­trer sur sa res­pi­ra­tion et à prendre conscience de ce que l’on éprouve dans le mo­ment pré­sent, sans ju­ge­ment. Com­ment agit-elle sur l’an­xié­té ?

Les in­quié­tudes concernent le fu­tur, mais, comme elle vous ancre dans l’ins­tant pré­sent, la pleine conscience ré­duit vos an­goisses face à ce qui s’en vient.

Ces prin­cipes ont-ils une ef­fi­ca­ci­té en de­hors des séances de mé­di­ta­tion ? La pleine conscience ne se li­mite pas à la mé­di­ta­tion ; elle agit dans toutes les sphères de la vie. Dans un mo­ment de frus­tra­tion, vous avez la ca­pa­ci­té de vous ar­rê­ter et de vous concen­trer en cal­mant vos pen­sées et en évi­tant de ré­agir. En pra­ti­quant la pleine conscience, vous pre­nez du re­cul par rap­port à vos sou­cis et à l’agi­ta­tion, de sorte que lorsque vous re­pre­nez vos ac­ti­vi­tés, vous dis­po­sez d’un peu plus d’es­pace pour vous­même. C’est un peu comme fer­mer les on­glets d’un na­vi­ga­teur in­ter­net. Lors­qu’on les rouvre, on est un peu plus ra­pide et mieux connec­té à soi.

Com­ment s’y mettre ?

Ce n’est pas la pra­tique oc­ca­sion­nelle de la mé­di­ta­tion qui pro­dui­ra un grand chan­ge­ment ; il faut s’y in­ves­tir et être per­sé­vé­rant. Emi­ly re­com­mande de com­men­cer par quelques mi­nutes chaque jour à la même heure. Re­joindre un groupe de mé­di­ta­tion peut éga­le­ment ai­der à sur­mon­ter les éven­tuelles dif­fi­cul­tés de la pro­gres­sion de cette pra­tique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.