La CNS passe en re­vue une an­née pro­duc­tive

Seaway News - - COMMUNITY CALENDAR - COM­MU­NIQUé DE PRESSE DE LA CNS

NA­TION SUD, On­tario - L’an­née écoulée a été tout sauf en­nuyeuse pour la Con­ser­va­tion de la Na­tion Sud (CNS), qui a con­tinué de tra­vailler en étroite col­lab­o­ra­tion avec ses 16 mu­nic­i­pal­ités mem­bres, ses parte­naires et ses rési­dents pour met­tre en oeu­vre des pro­grammes, mo­biliser les com­mu­nautés, élargir ses es­paces na­turels publics et of­frir da­van­tage de pos­si­bil­ités de loisirs sur son ter­ri­toire de 4 384 km2 dans l’Est de l’On­tario.

La CNS a an­noncé plus tôt cette an­née que la forêt Oschmann de North Dun­das, récem­ment ac­quise, de­viendrait le nou­vel em­place­ment de son pop­u­laire Pro­gramme éd­u­catif sur le sirop d’érable à par­tir du print­emps prochain. L’Of­fice de pro­tec­tion de la na­ture s’est ef­forcé de pré­parer la forêt qui sera prête à dé­mon­trer, pour la 18e sai­son, la pro­duc­tion de sirop d’érable aux étu­di­ants de la ré­gion dans l’an­née à venir.

La CNS a con­tinué à au­tonomiser les je­unes de la ré­gion grâce à une var­iété de pro­grammes éd­u­cat­ifs tels que son pro­gramme Ruis­seau des rêves (en anglais Stream of Dreams) qui se déroule dans les écoles, et ses camps de pêche d’été pour je­unes.

De plus, la CNS a dévoilé son géo-passe­port pour la tournée de géo­ca­chette sur son ter­ri­toire, qui guide les util­isa­teurs dans une véri­ta­ble aven­ture de géo­ca­chette sur ses ter­res com­mu­nau­taires, et qui leur per­met d’en ap­pren­dre da­van­tage sur les im­por­tants bi­en­faits des forêts. Les aires de con­ser­va­tion de la CNS sont ac­ces­si­bles gra­tu­ite­ment et of­frent de nom­breuses pos­si­bil­ités de loisirs; plus de 80 000 per­son­nes en ont prof­ité en 2018.

L’an­née écoulée fut égale­ment l’oc­ca­sion pour l’Of­fice de pro­tec­tion de la na­ture de pub­lier un rap­port in­ti­t­ulé « Protéger et aug­menter la cou­ver­ture forestière sur le ter­ri­toire de com­pé­tence de la Con­ser­va­tion de la Na­tion Sud » après deux an­nées de con­sul­ta­tion et de révi­sion avec des groupes de tra­vail com­posés d’in­ter­venants lo­caux. La CNS a com­mencé à met­tre en oeu­vre cer­taines des recom­man­da­tions du rap­port; les travaux avec les mu­nic­i­pal­ités se pour­suiv­ront jusqu’en 2019 pour les aider à se con­former aux nou­velles mod­i­fi­ca­tions de la Loi sur les mu­nic­i­pal­ités con­cer­nant les poli­tiques rel­a­tives au cou­vert forestier lo­cal.

En 2018, la CNS a planté plus de 127 000 ar­bres sur l’en­sem­ble de son ter­ri­toire, tout en fran­chissant l’étape mar­quante du trois mil­lion­ième ar­bre planté par l’Of­fice de pro­tec­tion de la na­ture depuis 1990.

Les frênes in­fec­tés par l’agrile du frêne ont égale­ment été en­levés et rem­placés à Ot­tawa cette an­née, ré­sul­tat d’un parte­nar­iat en­tre la CNS et la Ville d’Ot­tawa.

En plus de protéger nos ressources na­turelles, la CNS s’em­ploie sans relâche à protéger les per­son­nes et leurs bi­ens en met­tant à jour la car­togra­phie des risques na­turels, en délivrant des au­tori­sa­tions de mise en valeur et en amélio­rant les out­ils de pré­pa­ra­tion aux sit­u­a­tions d’ur­gence.

« Cette an­née a of­fert de belles op­por­tu­nités, per­me­t­tant d’établir d’ex­cel­lents parte­nar­i­ats et réal­i­sa­tions; toutes ces mesures ont été béné­fiques pour la pro­tec­tion et la restau­ra­tion de notre en­vi­ron­nement lo­cal », a an­noncé John Mes­man, re­spon­s­able des com­mu­ni­ca­tions de la CNS. « Nous sommes im­pa­tients de savoir ce que l’an­née prochaine nous ap­portera. »

POUR PLUS D’INFORMATIONS : Tay­lor Camp­bell, spé­cial­iste en com­mu­ni­ca­tions pour la CNS, 1-877-984-2948, poste 296, tcamp­[email protected] na­tion.on.ca.

Newspapers in English

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.