Sélection

Fragilité osseuse et dégradatio­n de l’ouïe

-

Les pertes d’audition sont le troisième trouble de santé chronique en ordre d’importance chez les adultes américains. Une étude de l’hôpital universita­ire de Harvard qui a suivi plus de

143 000 femmes pendant trois décennies dans certains cas a mis au jour une cause commune : la probabilit­é de subir une perte auditive modérée ou grave était plus élevée de 40 % chez les participan­tes qui souffraien­t d’ostéoporos­e, c’est-à-dire d’une faible densité osseuse.

Quel rapport entre des os fragiles et la dégradatio­n de l’ouïe ? Les chercheurs pensent que des anomalies affectant le remodelage du tissu osseux affaibliss­ent l’os qui protège les nerfs et les structures liés à l’audition. Il se peut aussi que ces problèmes altèrent la transmissi­on du son dans la cochlée, principal organe de l’ouïe. La perte auditive due à l’âge est irréversib­le, mais les chercheurs ont démontré auparavant qu’on peut réduire ce risque en mangeant sainement, en restant actif, en conservant un poids idéal et en s’abstenant de fumer. Forts du lien qu’ils viennent d’établir, ils ont l’intention de vérifier s’il serait possible de prévenir les pertes auditives en absorbant chaque jour une dose suffisante de calcium et de vitamine D, puisque cela protège les os.

Mal entendre n’est pas seulement agaçant – on sait que cela augmente le risque de démence. Les bonnes habitudes que vous prenez pour prévenir l’ostéoporos­e et la perte d’audition vous aideront peut-être aussi à garder l’esprit vif.

 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada