DES CONGÉS SUPPLÉMENTAIRES POUR LES NON-FUMEURS

Summum - - NET ● FREC ● SEC -

Après que des non-fumeurs se soient plaints de tra­vailler da­van­tage que leurs col­lègues qui fu­maient du­rant les pauses, la so­cié­té de mar­ke­ting ja­po­naise Pia­la inc. leur a ré­cem­ment ac­cor­dé six jours de congé supplémentaires.

Le fait est que les pauses de tra­vail durent 15 mi­nutes, mais les di­ri­geants de cette so­cié­té si­tuée au 29e étage d’un im­meuble de bu­reaux exigent que les fumeurs des­cendent dans un es­pace qui leur est ré­ser­vé au sous-sol. À 48 se­maines de tra­vail par semaine, ces deux pauses par jour re­pré­sentent 960 dé­pla­ce­ments en as­cen­seur. Si chaque al­ler-re­tour né­ces­site 5 mi­nutes, les fumeurs tra­vaille­raient donc 40 heures de moins que les non-fumeurs. Le PDG de l’en­tre­prise, Ta­kao Asu­ka, a donc of­fert une semaine de va­cances de plus à ces der­niers ain­si qu’un jour de congé sup­plé­men­taire afin d’in­ci­ter les fumeurs à écra­ser.

Est-ce que cette ini­tia­tive ja­po­naise pour­rait faire le tour du monde? C’est à sou­hai­ter!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.