MAGASINER SON VOYAGE SUR IN­TER­NET? AT­TEN­TION AUX PIÈGES!

Summum - - ARSENAL - Le­tube.tv

Par Ma­thieu Gau­dreault – Le froid pa­ra­ly­sant et mor­dant vous trans­perce les os et vous rend le bout des doigts noirs comme un vieux mor­ceau de pain...

Et là, en na­vi­gant sur le Web, une an­nonce ap­pa­raît qui vous montre la pho­to d’une plage ma­gni­fique sur la­quelle une jeune femme au corps ma­gique se fait bron­zer en si­ro­tant un drink à pa­ra­sol.

Vous cli­quez donc sur la pub et vous tom­bez ain­si sur un site in­ter­net d’une agence de voyages connue pour ses ra­bais et puis là, vous vous ren­dez compte que fi­na­le­ment c’est pas mal plus cher que ce que la pub di­sait, que le prix qui est an­non­cé est pour un dé­part à des dates im­pos­sibles dans des re­sorts dou­teux. Fi­na­le­ment, vous payez beau­coup plus cher que vous le sou­hai­tiez pour al­ler boire du rhum sur la plage...

Bon, on va mettre quelque chose au clair en par­tant, c’est sûr et cer­tain que si vous al­lez magasiner votre voyage, avion ou hô­tel sur des sites in­ter­net comme Tri­va­go ou bien Ex­pe­dia, vous al­lez payer la to­tale.

Pour­quoi? Tout sim­ple­ment parce que ce genre de sites ap­par­tient à des com­pa­gnies aé­riennes ou bien qu’elles leur re­versent des ris­tournes très éle­vées.

Vous ne me croyez pas? Bon, Ex­pe­dia ap­par­tient en par­tie à Star Al­liance qui elle, ap­par­tient à Uni­ted Air­lines, Luf­than­sa et, entre autres choses, Air Ca­na­da. Alors, croyez-vous vrai­ment que ces com­pa­gnies vont vous faire un « ra­bais »?

Au­cune chance. Uti­li­sez plu­tôt des com­pa­ra­teurs de vol comme Flight­net­work.com, Mon­treal.yu­lair.com ou bien Fly­tri­pers.com. Et ma­ga­si­nez, fouillez par­tout, mais de grâce, faites votre ma­ga­si­nage entre 1 h et 4 h du ma­tin, car les billets y sont ha­bi­tuel­le­ment jus­qu’à 25 % moins chers. Pour éco­no­mi­ser de 200 $ à 300 $, ça vaut la peine de se cou­cher tard… pour une fois.

Pour le do­do, il y a cer­taines op­tions qui per­mettent de voya­ger à (très) peu de frais. La pre­mière, la plus connue, reste à uti­li­ser la pla­te­forme Airbnb. On y re­trouve une mul­ti­tude de lo­ge­ments, et ce, dans toutes les grandes villes du monde à un prix vrai­ment plus in­té­res­sant que d’al­ler à l’hô­tel.

Une fa­çon un peu plus ori­gi­nale et aven­tu­rière de voya­ger se re­trouve sur le site Couch­sur­fing.com. Comme son nom l’in­dique, ce site est une pla­te­forme de ré­ser­va­tion pour al­ler dor­mir... sur un di­van dans un ap­par­te­ment. Vous êtes de pas­sage dans une ville, vous avez peu de sous et hop sur le couch.

Fi­na­le­ment, si vous sou­hai­tez vrai­ment voya­ger et que vous n’en avez vrai­ment pas les moyens, Helpx (Helpx.net) s’oc­cupe de vous. Le site s’oc­cu­pe­ra de vous trou­ver un lo­ge­ment gra­tuit et vous four­ni­ra les re­pas en échange de votre col­la­bo­ra­tion. En fait, il vous trou­ve­ra un bou­lot pour la du­rée de vos va­cances tout en vous ga­ran­tis­sant une pé­riode de cinq heures de congé en après-mi­di.

C’est une fa­çon comme une autre de se dé­pay­ser...

Alors, bue­nas va­ca­ciones, amu­sez-vous bien et faites de belles ren­contres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.