3 Séance « 30 s - 30 s »

Vélo Mag - - Entraînement Maxime Bilodeau Kinésiologue -

20 x (30 s à 100 % de la PAM avec 30 s de ré­cu­pé­ra­tion à 50% de la PAM) Temps to­tal : 20 min Temps pas­sé à 100 % de la PAM : 10 min Temps pas­sé à 90 % et plus de la VO2max: 30 s L’idée : Se fa­mi­lia­ri­ser avec l’EPI

Clas­sique par­mi les clas­siques, la séance d’EPI « 30s - 30s » (et ses nom­breux dé­ri­vés) est sans au­cun doute l’une des plus connues et des plus pra­ti­quées par les spor­tifs d’en­du­rance. C’est aus­si l’une des plus fa­ciles à réa­li­ser et l’une des moins érein­tantes, puisque la consom­ma­tion d’oxy­gène n’a ja­mais vrai­ment le temps d’aug­men­ter.

Ain­si, nos va­leu­reux vo­lon­taires n’ont pas­sé que 30 mal­heu­reuses se­condes à une in­ten­si­té su­pé­rieure à 90 % de leur VO2max. C’est à peine 3 % du temps to­tal de la séance. Pas sur­pre­nant qu’ils l’aient trou­vé re­la­ti­ve­ment fa­cile !

Or, fa­cile ne si­gni­fie pas in­utile. Si le temps d’ef­fort est trop court pour at­teindre une très haute consom­ma­tion d’oxy­gène, il per­met tout de même de s’en rap­pro­cher et d’éle­ver les fré­quences car­diaques da­van­tage que le fe­rait une séance en conti­nu. « Cette séance est idéale pour se fa­mi­lia­ri­ser avec le tra­vail à haute in­ten­si­té. Ceux en moins bonne forme phy­sique vont tout par­ti­cu­liè­re­ment en bé­né­fi­cier », sou­tient Yan­nick.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.