Jour 1

Les roches des Sen­tiers du Mou­lin

Vélo Mag - - Reportage -

Éric ne s’est pas trom­pé quand il nous a pré­sen­té la par­ti­cu­la­ri­té des sen­tiers qu’il peau­fine de­puis des an­nées : c’est ro­cheux. On ne les a pas en­core ex­pé­ri­men­tés sur la ligne de dé­part, où on pa­pote avec Ra­phaël Ga­gné, l’olym­pien et mé­daillé d’or des Jeux pan­amé­ri­cains. Nous sommes sur son ter­rain de jeu, et un des sen­tiers que nous em­prun­te­rons porte son nom. Pier­rette, la com­mis­saire de la Fé­dé­ra­tion qué­bé­coise des sports cy­clistes, vé­ri­fie la pré­sence des em­bouts de gui­don, ques­tion de sé­cu­ri­té. Le chro­no va bien­tôt mar­quer la ca­dence.

La Ba­ri­bal est par­faite pour prendre le rythme de la Qué­bec Sin­gle­track Ex­pé­rience: pas trop tech­nique, rou­lante, et quelques roches ici et là nous pré­parent à ce qui nous at­tend plus loin. Nous avons droit à un sen­tier tor­tueux com­por­tant quelques belles mon­tées tech­niques, du old school tri­co­té main bien do­té en ra­cines et roches. His­toire de di­ver­si­fier les plai­sirs, le new school a pa­reille­ment sa place. Da­van­tage tra­vaillé à la ma­chi­ne­rie, ce qui au­to­rise des vi­rages re­le­vés, des pas­se­relles de bois. La Ra­vage Nord sé­lec­tion­ne­ra le roi de la mon­tagne, la Sud ce­lui de la des­cente. Ouf, la Raph permet de ter­mi­ner un brin plus en dou­ceur la quin­zaine de ki­lo­mètres du par­cours. Nous avons grim­pé pas loin de 550 m sur une dis­tance as­sez courte.

Le temps réa­li­sé à la pre­mière étape dé­ter­mine la place sur la ligne de dé­part des pro­chaines étapes. Pour ma part, je vais ap­pré­cier le confort de la queue de pe­lo­ton.

Des sen­tiers en single tracks ma­nu­cu­rés par les bé­né­voles

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.