La ré­vo­lu­tion at­ten­dra

Vélo Mag - - Destination Gérone - PAR LUC BEL­LEY

Les vé­los de route sur le mar­ché cette an­née sont le fruit des avan­cées tech­no­lo­giques des der­nières an­nées. On note par­ti­cu­liè­re­ment le pas­sage aux cas­settes 11 vi­tesses, les roues en car­bone, les pneus

tu­be­less, l’ar­ri­vée des groupes élec­tro­mé­ca­niques, les freins à disque, les gra­vel­bikes... Pas éton­nant d’as­sis­ter de­puis deux ou trois ans à une sta­bi­li­sa­tion dans ces nou­veau­tés – ce­la donne le temps de les di­gé­rer.

À dé­faut de sou­mettre de grandes idées in­édites, les concep­teurs conforment leurs pro­duits aux tech­no­lo­gies no­va­trices. Par exemple, peu de nouvelles roues se dé­marquent en 2018, ce­pen­dant beau­coup de mo­dèles existants s’adaptent dé­sor­mais aux freins à disque, aux pneus tu­be­less ou aux deux. Es­pé­rons que cette pé­riode tran­si­toire mo­ti­ve­ra les gros joueurs de l’in­dus­trie à s’en­tendre sur des stan­dards, his­toire de ga­ran­tir l’in­ter­chan­gea­bi­li­té. Mais tout ce­ci n’est qu’un dé­tail quand on pense au plai­sir de rou­ler sur une nou­velle mon­ture. La belle mon­tée des vé­los de gar­notte

On l’ob­ser­vait avec cu­rio­si­té de­puis quelques an­nées, or force est d’adnd mettre que le gra­vel bike est bien da­van­tage qu’un simple sport d’in­ter­sai­son au­quel s’adon­ne­rait le rou­tier : c’est bel et bien un type de pra­tique qui at­tire tou­jours plus d’in­con­di­tion­nels… nous les pre­miers !

Le rou­tier au­ra plai­sir à dé­cou­vrir les sen­tiers trans­ver­saux à ses par­cours ha­bi­tuels, dans les­quels il n’avait jamais osé s’aven­tu­rer, ob­te­nant, en prime, la tran­quilli­té de ne plus avoir à se sou­cier de la co­ha­bi­ta­tion avec l’au­to­mo­bile.

Aus­si, sur l’as­phalte cra­que­lé des routes du Qué­bec, ce type de vé­lo à très gros pneus se com­por­te­ra mieux qu’un vé­lo de route clas­sique, que ce soit en ma­tière de confort ou de sé­cu­ri­té. Qui plus est, la sur­face de contact au sol aug­men­tée des pneus larges permet d’ex­ploi­ter au mieux la puis­sance des freins à disque, des­quels ces vé­los sont ma­jo­ri­tai­re­ment équi­pés.

Si, au fi­nal, le ren­de­ment pur du gra­vel bike est lé­gè­re­ment moindre que ce­lui d’un vé­lo de route, quelques mo­dèles se dé­marquent tout de même par leur côté très spor­tif, ce qui vous don­ne­ra la chance de res­ter dans le pe­lo­ton lors de vos sor­ties de groupe.

Car dé­jà, le vé­lo de gar­notte com­mence à se com­par­ti­men­ter. Deux orien­ta­tions gé­né­rales se pro­filent. D’une part, des ma­chines conçues pour la per­for­mance, avec géo­mé­trie ty­pée route, grands dé­ve­lop­pe­ments, di­rec­tion ner­veuse, poids à la baisse. Presque des vé­los de route sur sté­roïdes ! La série Hat­chet de De­vin­ci en est un digne re­pré­sen­tant. D’autre part, des vé­los mieux adap­tés à de longues sor­ties ou à l’ex­plo­ra­tion, avec po­si­tion plus re­le­vée et conduite stable, tels les Ko­na Rove. Entre ces deux orien­ta­tions, tout un éven­tail de vé­los tente de com­bi­ner le meilleur des deux mondes.

Quelques mo­dèles sont pour­vus d’une fourche sus­pen­due – ins­pi­ra­tion directe des vé­los de mon­tagne –, mais al­lé­gées et au dé­bat­te­ment moindre, comme les Can­non­dale Slate. Il ne se­rait pas sur­pre­nant que cette tech­no­lo­gie fasse son ap­pa­ri­tion dans le vé­lo de route en uti­li­sant le vé­lo de gra­velle comme porte d’en­trée.

Quant à la nuance les dis­tin­guant des vé­los de cy­clo­cross, elle est à la fois sub­tile et fon­da­men­tale. Un cy­clo­cross est fait pour al­ler vite sur une courte pé­riode : les pneus, bien que cram­pon­nés, ne dé­passent pas les 33 mm, et la trans­mis­sion est plu­tôt orien­tée pe­tit dé­ve­lop­pe­ment. Le gra­vel, lui, se doit d’élar­gir le champ d’in­ter­ven­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.