Les bayous de Hous­ton

Vélo Mag - - Sommaire -

Loin du cli­ché des cow­boys à che­val gam­ba­dant dans les champs, plu­sieurs villes du Texas sur­prennent par leurs ac­cents dy­na­miques et bran­chés. C’est le cas de Hous­ton, tour­née vers la culture, les arts, la gas­tro­no­mie et la pré­ser­va­tion des grands es­paces. La ci­té se dé­couvre à vé­lo, de bayou en bayou tout d’abord, puis en em­prun­tant les sen­tiers condui­sant aux li­mites de son vi­brant centre-ville.

On le dit d’em­blée: Hous­ton n’a ja­mais été re­con­nue comme étant fon­ciè­re­ment agréable pour les cy­clistes. L’as­so­cia­tion tou­ris­tique peut bien van­ter la mé­téo par­faite ain­si que les 480 km de pistes cy­clables ma­jo­ri­tai­re­ment in­ter­re­liées par­cou­rant la ci­té, il semble que la H-Town ait en­core pas mal de défis à re­le­ver si elle veut s’éle­ver au rang des villes bike friend­ly telles ses cou­sines Aus­tin et Port­land.

Les ac­ci­dents de la route im­pli­quant chaque an­née des cy­clistes res­tent nom­breux: entre 2013 et 2016, près de 1700 cy­clistes ont été frap­pés par des voi­tures dans les rues de Hous­ton. Maints cy­clistes et fonc­tion­naires mu­ni­ci­paux y dé­plorent le manque d’in­fra­struc­tures sé­cu­ri­taires pour les vé­los (et en outre celles qui sont en place n’ont pas été mises à jour de­puis le dé­but des an­nées 1990). On se rend compte que les no­tions de res­pect des cy­clistes et de par­tage de la route chez les au­to­mo­bi­listes texans sont loin d’être ac­quises.

La preuve : de­puis mai 2013, une or­don­nance de safe pas­sing au­to­rise les po­li­ciers de Hous­ton à sanc­tion­ner par des contra­ven­tions les conduc­teurs ne main­te­nant pas une dis­tance d’au moins 1 m entre leur vé­hi­cule et les cy­clistes lors d’une ma­noeuvre de dé­pas­se­ment.

Pour avoir pé­da­lé à Hous­ton et avoir dis­cu­té avec d’avides cy­clistes membres de Bayou Bi­kers, une des as­so­cia­tions de vé­lo de la ville, je sais qu’il y a pour­tant de l’es­poir – ne

se­rait-ce qu’en rai­son de l’im­pres­sion­nante liste de re­grou­pe­ments de cy­clistes : Blue Line Bike Lab, Bo­he­meo’s Ba­dass Bike Ride, Cri­ti­cal Mass Hous­ton, Cru­cial Mat­ter, ou en­core HTX Bike So­cial. Et aus­si parce que le 22 mars 2017 marque l’adop­tion du Hous­ton Bike Plan par le con­seil mu­ni­ci­pal. L’ob­jec­tif der­rière ce plan : que Hous­ton porte le sceau de bi­cycle friend­ly com­mu­ni­ty de ni­veau or d’ici 2027 (la ville dé­tient pour le mo­ment le ni­veau bronze de la cer­ti­fi­ca­tion ac­cor­dée par The League of Ame­ri­can Bi­cy­clists). Les fa­çons d’y ar­ri­ver : en mi­sant sur l’édu­ca­tion, l’amé­lio­ra­tion des ins­tal­la­tions, la sé­cu­ri­té et la créa­tion d’un ré­seau plus ac­ces­sible re­liant les dif­fé­rents quar­tiers, de même que sur l’ap­pli­ca­tion de po­li­tiques et de pro­grammes en­cou­ra­geant la pra­tique du vé­lo et le choix d’un mode de vie plus ac­tif. Aus­tin, la voi­sine texane, dé­tient la cer­ti­fi­ca­tion or. Elle a vu le nombre de ses cy­clistes dou­bler, voire tri­pler au cours des ans grâce à son ré­seau cy­clable qui pro­cure aux usa­gers un ni­veau de confort su­pé­rieur. À Hous­ton, l’aug­men­ta­tion est moindre, mais le po­ten­tiel est là.

Le sys­tème de vé­los en libre-ser­vice Hous­ton BCycle, ins­tau­ré en 2012 par l’or­ga­nisme sans but lu­cra­tif Hous­ton Bike Share, pour­rait contri­buer à cette aug­men­ta­tion. Il com­porte 51 sta­tions et près de 430 bi­cy­clettes. Moyen­nant 3 $ par tranche de 30 mi­nutes ou 9 $ par mois, les cy­clistes pro­fitent d’un ser­vice de vé­lo­par­tage cal­cu­lant les dis­tances voya­gées, les ca­lo­ries brû­lées ain­si que les émis­sions de car­bone pré­ser­vées à chaque sor­tie, le tout ré­per­to­rié sur le pro­fil BCycle per­son­nel de chaque uti­li­sa­teur. Seule contrainte pour les moins de 18 ans : por­ter un casque, puis­qu’il est obli­ga­toire. En com­pa­rai­son, le ré­seau Bixi Mon­tréal dis­pose de 540 sta­tions et 6250 vé­los ain­si que d’une ap­pli­ca­tion mo­bile. On com­prend qu’il se­ra plus fa­cile d’em­prun­ter un vé­lo à Mon­tréal !

Bi­keHous­ton, un autre OSBL, se fait aus­si un de­voir de plai­der en fa­veur de routes plus sé­cu­ri­taires. Le pro­jet Bayou Green­ways 2020 pro­pose quant à lui de trans­for­mer plus de 1200 ha de ter­rain bor­dant les bayous – soit en­vi­ron sept fois la taille du parc du Mont-Royal – en voies vertes et en es­paces verts ; d’ici 2020, Hous­ton pour­rait ain­si comp­ter 130 km de sen­tiers cy­clables ad­di­tion­nels.

Le par­fait duo gratte-ciel et ver­dure vu de­puis le parc Eleo­nor Tins­ley

Le pro­jet Bayou Green­ways 2020 pro­pose de trans­for­mer plus de 1200 ha de ter­rain bor­dant les bayous – soit en­vi­ron sept fois la taille du parc du Mont-Royal

La fon­taine du centre Wor­tham, au coeur du centre-ville de Hous­ton

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.