Pris en cage ?

Vélo Mag - - Santé -

L’ex­perte en ac­ti­vi­té phy­sique qu’est Guy­laine Mailloux se fait un plai­sir de nous sug­gé­rer tests et exer­cices vi­sant à re­mé­dier aux maux qui af­fectent les cy­clistes.

Maux de dos ou de cou, dou­leurs aux épaules, points de côté ou entre les omo­plates, ser­re­ment à la poitrine, poi­gnets en­gour­dis, alouette ! Si un ou plu­sieurs de ces maux vous as­saillent sans cause connue, vous avez tout in­té­rêt à por­ter at­ten­tion à votre cage tho­ra­cique.

Por­ter at­ten­tion à la cage tho­ra­cique ? Mais pour­quoi ? Parce qu’elle est un point d’an­crage des muscles du cou, des épaules et du dos. Si la cage tho­ra­cique est ri­gide et manque de mou­ve­ment, ces muscles se contrac­te­ront de ma­nière in­ha­bi­tuelle pour pal­lier cette rai­deur. La po­si­tion re­cour­bée sur le vé­lo, sou­vent com­bi­née à de longues heures en po­si­tion as­sise au tra­vail, le stress, une mau­vaise pos­ture en gé­né­ral, de l’asthme, des al­ler­gies et autres troubles res­pi­ra­toires sont tous des fac­teurs qui peuvent gé­né­rer une perte de mo­bi­li­té au ni­veau du tho­rax et créer de l’in­con­fort et de la dou­leur. Nous vous in­vi­tons à ef­fec­tuer les deux exer­cices sui­vants, qui vous in­di­que­ront si vous êtes aux prises avec une cage tho­ra­cique trop ri­gide.

1• Élé­va­tion des bras contre le mur Po­si­tion de dé­part : Adop­tez la po­si­tion illus­trée en 1 en pre­nant bien soin de contrac­ter les ab­do­mi­naux pour ap­puyer la ré­gion lom­baire contre le mur. Mou­ve­ment : Sur l’ex­pi­ra­tion, mon­tez les bras en Y en conser­vant le bas du dos, les avant-bras et le dos des mains en contact avec le mur (1b).

Ana­lyse de votre per­for­mance : Si vous par­ve­nez à faire cet exer­cice ai­sé­ment en conser­vant toutes les par­ties du corps ci­tées contre le mur, c’est très bon signe. Va­li­dons tout de même avec un deuxième exer­cice-test.

2 • Ro­ta­tion de la cage tho­ra­cique Po­si­tion de dé­part : Pre­nez la po­si­tion illus­trée en 2 en vous as­su­rant d’avoir les hanches et les ge­noux à 90°. Abais­sez les épaules vers les hanches afin d’évi­ter qu’elles ne re­montent vers les oreilles. Mou­ve­ment : Sur l’ins­pi­ra­tion, tour­nez le tronc pour al­ler por­ter le bras droit et l’épaule droite au sol (2b).

Ana­lyse de votre per­for­mance: Vous réus­sis­sez très bien l’exer­cice si l’épaule et le bras droit touchent au sol en main­te­nant les ge­noux im­mo­biles col­lés en­semble et au contact du sol. Tes­tez les deux cô­tés. Que faire pour s’amé­lio­rer ? Si vous avez réus­si ces deux exer­cices sans au­cune dif­fi­cul­té, pas be­soin d’in­sis­ter da­van­tage : votre cage est libre de ten­sions mus­cu­laires. Si, au contraire, ces exer­cices re­pré­sentent pour vous un vrai défi, il est temps de vous li­bé­rer de vos chaînes. Faites tous les jours 3 sé­ries de 5 ré­pé­ti­tions de ces exer­cices (avec un re­pos de 30 s entre les sé­ries) jus­qu’à ce que vous les maî­tri­siez par­fai­te­ment. Par la suite, vous pour­rez es­pa­cer les séances et les in­té­grer quelques fois par se­maine à votre rou­tine dans le but de main­te­nir votre li­ber­té de mou­ve­ment. At­ten­tion : si une dou­leur se ma­ni­feste lors de l’exer­cice, ces­sez-le et con­sul­tez un spé­cia­liste.

Point de contact Quel est le lien entre la rai­deur de la cage tho­ra­cique et les en­gour­dis­se­ments aux poi­gnets ? Tous les nerfs qui font fonc­tion­ner le poi­gnet et la main passent par le cou et la cage tho­ra­cique. Une com­pres­sion des nerfs dans ces ré­gions peut être la cause de vos en­gour­dis­se­ments aux poi­gnets. Sou­vent, la cause du mal est loin de l’en­droit symp­to­ma­tique…

1b

2b

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.