San­drine Uwaye­zu, doc­teure vé­lo

Vélo Mag - - Reportage -

« Le cas de San­drine est in­té­res­sant. Elle est bonne mé­ca­ni­cienne, elle ap­prend vite, et c’est pour ça qu’elle est là, pas parce qu’elle est une fille. » Joke Boyer pré­sente avec élo­quence San­drine Uwaye­zu. À tout juste 21 ans, cette sta­giaire à l’Afri­ca Ri­sing Cy­cling Cen­ter s’ap­prête à em­bar­quer dans la voi­ture de l’équipe Il­lu­mi­nate afin d’as­su­rer la mé­ca­nique lors du Tour du Rwan­da. Vé­lo Mag l’a ren­con­trée la veille du dé­part du Tour. L’en­tre­vue a été réa­li­sée en ki­nyar­wan­da avec l’aide d’un in­ter­prète.

Vé­loMag: Pour­quoi la mé­ca­nique de vé­lo?

San­drine Uwaye­zu : J’ai com­men­cé à faire de la mé­ca­nique au­to­mo­bile, et je me suis ren­du compte que j’avais un ta­lent pour ça. Puis j’ai eu cette oc­ca­sion d’étu­dier la mé­ca­nique vé­lo, et j’ai trou­vé ça fa­cile dès le dé­but de ma for­ma­tion.

VM: Comment est-ce, de tra­vailler uni­que­ment avec des gars ?

SU (point d’in­ter­ro­ga­tion dans le re­gard de San­drine, qui doute de la va­li­di­té de la ques­tion) : C’est très fa­cile pour moi. Je peux faire n’im­porte quoi en ma­tière de mé­ca­nique vé­lo. Mon but est de mieux faire que les autres.

VM: Comment abor­dez-vous une ré­pa­ra­tion sur un vé­lo ?

SU : Je ne me borne pas à ré­pa­rer une seule chose. Quand je touche à un vé­lo, les pneus par exemple, je vé­ri­fie tou­jours le reste. Je re­garde les freins et l’en­semble de la mon­ture, afin d’être cer­taine que tout fonc­tionne avant que le vé­lo ne re­parte.

VM: Éprou­vez-vous des ap­pré­hen­sions à faire de la mé­ca­nique dans l’ur­gence d’une course ?

SU : Je sais que la par­tie mé­ca­nique n’est pas né­ces­sai­re­ment fa­cile, dans le Tour du Rwan­da, mais j’ai de bonnes com­pé­tences et j’ai confiance en moi. En plus, je suis heu­reuse de pou­voir tout faire pen­dant cette course.

San­drine Uwaye­zu

« Je peux faire n'im­porte quoi en ma­tière de mé­ca­nique vé­lo. Mon but est de mieux faire que les autres. »

Bles­sée au bras, Vio­lette garde la forme en pé­da­lant. Vé­lo et ap­pren­tis­sage sco­laire font bon mé­nage. Au me­nu, il y a lar­ge­ment de quoi nour­rir les ath­lètes.

Joke Boyer, l‘homme à l‘ini­tia­tive de l'Afri­ca Ri­sing Cy­cling Cen­ter

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.