AMANDA SIMARD EN ROUTE POUR QUEEN’S PARK

« Le vrai tra­vail com­mence main­te­nant, on se roule les manches, on s’en va à Queen’s Park. » C’est ce qu’a dé­cla­ré la nou­velle dé­pu­tée pro­vin­ciale de Glen­gar­ry-Pres­cottRus­sell, Amanda Simard.

Vision (Canada) - - La Une - CA­RO­LINE PRÉVOST ca­ro­line.pre­vost@eap.on.ca

« Le vrai tra­vail com­mence main­te­nant, on se roule les manches, on s’en va à Queen’s Park et je veux que chaque élec­teur sache que peu im­porte le par­ti pour le­quel ils ont vo­té, c’est moi leur dé­pu­tée et je vais les re­pré­sen­ter fiè­re­ment. »

C’est ce qu’a dé­cla­ré la nou­velle dé­pu­tée pro­vin­ciale de Glen­gar­ry-Pres­cott-Rus­sell, Amanda Simard, vi­si­ble­ment très fière, lors du dis­cours qu’elle a li­vré à ses par­ti­sans à la suite de sa vic­toire, le jeu­di 7 juin. Ils étaient en­vi­ron 50 à cé­lé­brer cette vic­toire dans le bu­reau de cam­pagne d’Amanda Simard, à Em­brun. La prin­ci­pale in­té­res­sée a pré­fé­ré at­tendre le ré­sul­tat fi­nal des votes pour se pré­sen­ter. Elle a quit­té peu de temps après avoir fait son dis­cours, sa­lué ses par­ti­sans et ré­pon­du aux ques­tions des jour­na­listes.

« Ça fait au-des­sus de 40 ans que les li­bé­raux ont cette cir­cons­crip­tion au pro­vin­cial et ce soir, on a chan­gé ça et c’est vrai­ment un ac­com­plis­se­ment dont je suis fière. Et ce n’est pas à pro­pos de moi, c’est à pro­pos des gens de Glen­gar­ry-Pres­cottRus­sell (GPR) », a-t-elle ajou­té.

L’an­née 1981 est la der­nière an­née où le Par­ti pro­gres­siste-conser­va­teur (PPC) a re­pré­sen­té les gens de la ré­gion au ni­veau pro­vin­cial. Amanda Simard de­vient aus­si la pre­mière femme dé­pu­tée dans GPR ain­si que la plus jeune à avoir été élue, ce qu’elle qua­li­fie « d’his­to­rique ».

La prio­ri­té de Mme Simard se­ra de « rendre la vie plus abor­dable pour les gens » a-t-elle in­di­quée, sans tou­te­fois men­tion­ner par quel dos­sier elle a l’in­ten­tion de com­men­cer. « Il y a beau­coup de tra­vail à faire et je suis prête. »

Aux fran­co­phones de la ré­gion, Amanda Simard sou­haite dire qu’« ils peuvent avoir confiance en moi parce que je suis fran­coon­ta­rienne. Je suis as­sez im­pli­quée dans la com­mu­nau­té fran­co­phone et ça me tient vrai­ment à coeur tous ces dos­siers-là. Je veux qu’ils me fassent confiance ». Puis, a Kath­leen Wynne qui a dit aux fran­co­phones de se mé­fier de Doug Ford et du Par­ti pro­gres­siste-conser­va­teur, elle lui ré­pond : « Il n’y a au­cune rai­son de se mé­fier de Doug Ford et du PPC, il n’y a rien qui nous force à croire ça. Et c’est pour ça que je vou­lais être élue aus­si, pour être cer­taine qu’il y ait une re­pré­sen­ta­tion fran­co­phone. »

Pour Mme Simard, ce qui a fait la dif­fé­rence dans sa cam­pagne élec­to­rale, c’est le tra­vail ef­fec­tué sur le ter­rain. « On s’est fixé un ob­jec­tif très tôt, soit d’al­ler co­gner au plus de portes pos­sible. On vou­lait avoir cette in­ter­ac­tion un à un. On a juste sen­ti que c’était la meilleure fa­çon de concen­trer nos ef­forts, la fa­çon la plus ef­fi­cace. » Et c’est ain­si qu’elle ex­plique pour­quoi elle n’a par­ti­ci­pé à au­cun dé­bat entre les can­di­dats et à au­cune ren­contre de can­di­dats.

Le dé­pu­té fé­dé­ral Fran­cis Drouin s’est ar­rê­té au bu­reau de cam­pagne pour fé­li­ci­ter sa nou­velle ho­mo­logue pro­vin­ciale. Il dit être prêt à tra­vailler avec Mme Simard sur des en­jeux com­muns pour les ré­si­dents de GPR.

« Le peuple a par­lé et le peuple n’a ja­mais tort, alors il faut cé­lé­brer le fait que c’est la dé­mo­cra­tie. Évi­dem­ment je suis li­bé­ral, je porte mes cou­leurs, mais je sais que c’est Mme Simard qui va être la re­pré­sen­tante pour les pro­chaines quatre an­nées. Je vais tra­vailler avec elle, c’est mon de­voir de le faire. Je pense que la par­ti­sa­ne­rie, il faut mettre ça de cô­té. Mme Simard et moi, on va s’as­seoir en­semble et dis­cu­ter des en­jeux qui sont im­por­tants pour elle et des en­jeux qui sont im­por­tants pour moi. Je suis cer­tain qu’on va trou­ver des en­jeux qui nous sont com­muns pour les ré­si­dents de GPR. »

—pho­to Ca­ro­line Prévost

«The real work be­gins now, we roll up our sleeves, we go to Queen’s Park and I want eve­ry vo­ter to know that no mat­ter which par­ty they vo­ted for, I am their MPP and I will re­present them proud­ly «, said Glen­gar­ry-Pres­cott-Rus­sell MPP Amanda Simard,...

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.