L’ON­TA­RIO MISE CONTRE LA DIS­TRAC­TION AU VO­LANT

Vision (Canada) - - La Une - FRAN­CIS RA­CINE fran­cis.ra­[email protected]

Il faut tou­jours por­ter at­ten­tion lorsque l’on est der­rière le vo­lant.

C’est ce que la pro­vince de l’On­ta­rio es­père pro­mou­voir, suite au dé­voi­le­ment d’une nou­velle loi lé­gis­la­tive por­tant sur la dis­trac­tion au vo­lant, qui est en vi­gueur de­puis le 1er jan­vier der­nier.

« On ne parle pas juste du cel­lu­laire », a dé­cla­ré Cyn­thia Sa­vard, ser­gente et co­or­don­na­trice des ser­vices com­mu­nau­taires de la Po­lice pro­vin­ciale de l’On­ta­rio. « On peut être dis­trait lorsque l’on mange quelque chose ou lorsque l’on change de sta­tion de ra­dio. »

La ser­gente sou­ligne éga­le­ment qu’il existe trois types de dis­trac­tion au vo­lant, soit la dis­trac­tion vi­suelle, tel le iPad, la dis­trac­tion ma­nuelle, tel la ra­dio et le GPS ain­si que la dis­trac­tion cog­ni­tive, qui consiste à ne pas por­ter at­ten­tion lors de la conduite.

Une pre­mière dé­cla­ra­tion de culpa­bi­li­té s’avè­re­ra cou­teuse, soit de de 615 $ à 1000 $, en hausse par rap­port au mi­ni­mum pré­cé­dent de 490 $. De plus, trois points d’in­ap­ti­tude se­ront in­fli­gés ain­si qu’une sus­pen­sion du per­mis de conduire de trois jours.

Une deuxième dé­cla­ra­tion cou­te­ra 2000 $, six points d’in­ap­ti­tude et une sus­pen­sion du per­mis de conduire de sept jours.

Si par mal­heur l’in­ci­dent de­vait se ré­pé­ter une troi­sième fois, le conduc­teur ou la conduc­trice fe­rait face à une amende de 3000 $, six points d’in­ap­ti­tude et une sus­pen­sion du per­mis de conduire de 30 jours.

Se­lon Mme Sa­vard, il n’y a pas que les conduc­teurs qui doivent être pru­dents. «Nous sou­hai­tons aus­si que les pas­sa­gers soient res­pon­sables et qu’ils s’as­surent que le conduc­teur porte at­ten­tion à la route », at-elle dit. « Vous n’em­bar­que­riez pas avec un au­to­mo­bi­liste sous l’ef­fet de l’al­cool, alors pour­quoi em­bar­que­riez-vous avec quel­qu’un qui conduit en uti­li­sant son cel­lu­laire ? »

Se­lon les sta­tis­tiques de la pro­vince, le nombre de dé­cès ré­sul­tant de col­li­sions cau­sées par la dis­trac­tion au vo­lant a dou­blé de­puis 2000.

Une per­sonne est bles­sée dans une col­li­sion cau­sée par la dis­trac­tion au vo­lant toutes les de­mi-heures.

—pho­to ar­chives

The Pro­vince of On­ta­rio re­cent­ly un­vei­led new le­gis­la­tion to de­ter against distracted dri­ving. Fines for a first-time of­fen­der could be as high as $1000 and re­sult in three de­me­rit points and a three-day dri­ving li­cense sus­pen­sion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.