Steve Ga­gnon

VOIR (Montréal) - - SCÈNE -

Dix ans après sa sor­tie du Con­ser­va­toire d’art dra­ma­tique de Qué­bec, le co­mé­dien et dra­ma­turge s’im­pose plus que ja­mais dans les théâtres qué­bé­cois. Au prin­temps, il si­gnait, avec Fré­dé­ric Bé­lan­ger, une adap­ta­tion jouis­sive du clas­sique Songe d’une nuit d’été au Théâtre De­ni­se­pel­le­tier. Il a en­suite en­chaî­né les re­pré­sen­ta­tions de sa pièce Fendre les lacs au Centre na­tio­nal des Arts d’ot­ta­wa, et de son puis­sant so­lo nom­mé Os, la mon­tagne blanche au Pé­ri­scope à Qué­bec. Quelques mois plus tard, il rem­por­tait le prix Mar­cel-du­bé de l’aca­dé­mie des lettres du Qué­bec pour le texte de cette pièce. En avril 2019, il si­gne­ra Har­mat­tan au Théâtre De­nise-pel­le­tier avant de prendre part à la grande fête de la poé­sie

Je me sou­lève, au Trident. Nul doute que la pro­chaine an­née se­ra aus­si fié­vreuse que son cor­pus. (Va­lé­rie Thé­rien)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.