SCÈNE

VOIR (Québec) - - LA UNE - Ni­cky Roy

Le réu­ni­fi­ca­tion des deux Co­rées

Le prix Ni­cky-roy est, en quelque sorte, l’équi­valent lo­cal et théâ­tral du titre «Ré­vé­la­tion de l’an­née». Charles-étienne Beaulne l’a rem­por­té, idem pour Éve­lyne Rom­pré, Ch­ris­tian Mi­chaud, Jean-mi­chel Dé­ry et Be­noît Gouin. La der­nière lau­réate en date? Ariane Bel­la­vance-fa­fard, vi­brante dans Une bête sur la lune. Trois fi­na­listes sont choi­sis chaque an­née. À l’aube de la sai­son 2018-2019, quels jeunes ac­teurs pour­raient donc for­mer ce trio de nom­més, pré­tendre à la vic­toire? On s’est prê­té au jeu des pro­nos­tics.

Sa­rah Vil­le­neuve-des­jar­dins

Pro­fonde, com­plexe, constante. Sa Jeanne dans In­cen­dies de Wa­j­di Moua­wad en a im­pres­sion­né plus d’un. Sur une lan­cée, liée à Nan­cy Ber­nier du Théâtre de la Roche à Veillon pen­dant tout l’été, Sa­rah Vil­le­neuve-Des­jar­dins don­ne­ra bien­tôt la ré­plique à Jack Ro­bi­taille dans The Dra­gon­fly of Chi­cou­ti­mi de Lar­ry Trem­blay à La Bor­dée.

Vincent Roy

On l’a vu dans Made in Beau­ti­ful de son ami Oli­vier Ar­teau, ar­bo­rant l’un des plus fan­tasques cos­tumes d’élène Pear­son, mais ja­mais n’au­ra-t-il été aus­si pré­sent que cette sai­son. Et il se­ra presque par­tout: de la pro­chaine créa­tion de Fa­bien Clou­tier (Bonne re­traite Jo­ce­lyne), d’an­ti­gone au Trident, de Fo­re­man au Pé­ri­scope.

Lau­ren Hart­ley

Elle nous a émus au prin­temps der­nier et sous les traits de Claire dans Lu­cky La­dy de Jean-marc Dal­pé. 2019 pour­rait fort bien être son an­née, alors qu’elle l’en­tame avec Bonne re­traite Jo­ce­lyne et qu’elle la pour­sui­vra avec son propre texte (Em­bar­go) qu’elle li­vre­ra sur la scène de Pre­mier Acte en avril. (C. Ge­nest)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.