Contri­bu­tion im­por­tante de la Chine à la ré­duc­tion de la pau­vre­té dans le monde - In­ter­view d’Antó­nio Gu­terres, se­cré­taire gé­né­ral de l’ONU

- In­ter­view d’Antó­nio Gu­terres, se­cré­taire gé­né­ral de l’ONU

China Today (French) - - SOMMAIRE - XU LIN*

«Le dé­ve­lop­pe­ment chi­nois a dé­jà per­mis à des cen­taines de mil­lions de per­sonnes de sor­tir de la pau­vre­té. De plus, la Chine s’en­gage à éra­di­quer l’ex­trême pau­vre­té du pays d’ici 2020. Tout ce­la consti­tue la contri­bu­tion chi­noise la plus im­por­tante à la ré­duc­tion de la pau­vre­té dans le monde », a dé­cla­ré Antó­nio Gu­terres, se­cré­taire gé­né­ral de l’ONU, lors d’une in­ter­view ac­cor­dée à Chi­na.org.cn, en marge du Som­met de Bei­jing du Fo­rum sur la co­opé­ra­tion si­no-afri­caine, le 3 sep­tembre 2018. « La Chine a réa­li­sé le plus grand ap­port à la ré­duc­tion de la pau­vre­té dans le monde du­rant les dix an­nées écou­lées », a-t-il pour­sui­vi. Sur la réus­site chi­noise concer­nant la ré­duc­tion de la pau­vre­té, Antó­nio Gu­terres fait donc preuve de cons­tance.

De­puis tou­jours, les Na­tions Unies cherchent à lut­ter contre la pau­vre­té en veillant à ne lais­ser per­sonne de cô­té. En sep­tembre 2015, les pays membres des Na­tions Unies ont adop­té le Pro­gramme de dé­ve­lop­pe­ment du­rable à l’ho­ri­zon 2030, qui com­prend 17 ob­jec­tifs prin­ci­paux de dé­ve­lop­pe­ment du­rable, dont le plus im­por­tant est l’éra­di­ca­tion de la pau­vre­té, sous toutes ses formes, dans le monde. En 2017, à l’ap­proche de la Jour­née in­ter­na­tio­nale pour l’éli­mi­na­tion de la pau­vre­té (le 17 oc­tobre), M. Gu­terres a ap­pe­lé, dans une vi­déo, tous les pays à tra­vailler

en­semble sur la base du pro­gramme pour « ga­ran­tir une Terre saine, construire une com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale pa­ci­fique et in­clu­sive, et as­su­rer la vie et la di­gni­té des hommes. »

Il a sou­li­gné que la Chine avait fait du bon tra­vail pour don­ner sa­tis­fac­tion au monde dans le do­maine de l’éli­mi­na­tion de la pau­vre­té, et que la plus grande contri­bu­tion de la Chine était « ses propres réus­sites de dé­ve­lop­pe­ment ».

« En outre, l’autre grande contri­bu­tion de la Chine pour ré­duire la pau­vre­té dans le monde tient à sa po­li­tique de co­opé­ra­tion ga­gnant-ga­gnant et au dé­ve­lop­pe­ment com­mun orien­tés vers les pays afri­cains. Le Som­met de Bei­jing du Fo­rum de co­opé­ra­tion si­no-afri­caine a pour ob­jec­tif de sou­te­nir le dé­ve­lop­pe­ment des autres pays et d’éli­mi­ner la pau­vre­té du monde. En gé­né­ral, ces deux grandes contri­bu­tions chi­noises sont les plus im­por­tantes dans la réa­li­sa­tion des ob­jec­tifs du Pro­gramme de dé­ve­lop­pe­ment du­rable à l’ho­ri­zon 2030 de l’ONU. »

À la ques­tion po­sée sur la dé­ter­mi­na­tion chi­noise à éli­mi­ner l’ex­trême pau­vre­té du pays d’ici 2020, M. Gu­terres a dé­cla­ré qu’il était convain­cu que la Chine pou­vait réa­li­ser cet ob­jec­tif à la date pré­vue, et que cet ob­jec­tif cor­res­pond à un en­ga­ge­ment so­len­nel don­né par le pré­sident chi­nois Xi Jin­ping, le gou­ver­ne­ment chi­nois et la so­cié­té chi­noise. Pen­dant les 40 an­nées de ré­forme et d’ou­ver­ture, la Chine a ob­te­nu des ré­sul­tats re­mar­quables dans la crois­sance éco­no­mique et l’éra­di­ca­tion de la pau­vre­té, ce qui dé­montre la dé­ter­mi­na­tion et le lea­der­ship du gou­ver­ne­ment chi­nois.

D’un autre cô­té, lors d’une in­ter­view pré­cé­dente, M. Gu­terres avait sou­li­gné que si la pros­pé­ri­té consti­tuait la base pour per­mettre aux gens de me­ner une belle vie, il fau­drait néan­moins que cette pros­pé­ri­té soit mon­diale et juste afin de ré­soudre le pro­blème de la pau­vre­té. De ce fait, il faut dire que les concepts de « com­mu­nau­té de des­tin pour l’hu­ma­ni­té » et de mon­dia­li­sa­tion juste ca­rac­té­ri­sée par la pros­pé­ri­té com­mune et le dé­ve­lop­pe­ment com­mun, pro­po­sés par la Chine, sont les ga­ran­ties pour lut­ter contre la pau­vre­té en Chine et dans le monde.

« Je suis sûr qu’après 2020, la Chine pour­sui­vra son pro­gramme sys­té­ma­tique afin de conti­nuer à ré­duire la pau­vre­té ain­si que pour créer une so­cié­té dans la­quelle non seule­ment le dé­ve­lop­pe­ment est une prio­ri­té, mais aus­si dans la­quelle la lutte contre les in­éga­li­tés et la ca­pa­ci­té à faire bé­né­fi­cier tous les avan­tages des temps mo­dernes se­ront at­teintes », a af­fir­mé M. Gu­terres, qui s’est par ailleurs mon­tré très confiant dans les fu­tures me­sures de la Chine pour ré­duire la pau­vre­té.

Au prin­temps 2018, M. Gu­terres était ve­nu en Chine pour par­ti­ci­per à la Confé­rence an­nuelle du Fo­rum de Boao pour l’Asie. Il avait alors confié : « Je porte sou­vent un in­té­rêt pro­fond au dé­ve­lop­pe­ment po­li­tique, éco­no­mique et des re­la­tions in­ter­na­tio­nales de la Chine. Elle joue un rôle très im­por­tant dans la mise en oeuvre du Pro­gramme de dé­ve­lop­pe­ment du­rable à l’ho­ri­zon 2030 et la co­opé­ra­tion Sud-Sud. L’ini­tia­tive “la Cein­ture et la Route” est un bon exemple de cette co­opé­ra­tion. » Lors du fo­rum, il a de nou­veau ré­pé­té : « L’ini­tia­tive ‘‘la Cein­ture et la Route’’ peut re­lier les gens et les mar­chés de l’Asie, de l’Eu­rope et de l’Afrique, et ai­der à construire un monde plus équi­table, plus pa­ci­fique et plus pros­père. »

Lors de cette in­ter­view ex­clu­sive, il a une nou­velle fois fait part de son opi­nion sur le par­tage des ex­pé­riences de la Chine avec les autres pays concer­nant la ré­duc­tion de la pau­vre­té à tra­vers la co­opé­ra­tion Sud-Sud et l’ini­tia­tive « la Cein­ture et la Route ». « Les in­ves­tis­se­ments chi­nois dans les autres pays sou­tiennent éner­gi­que­ment leur dé­ve­lop­pe­ment. Ces in­ves­tis­se­ments per­mettent aux Afri­cains de par­ti­ci­per au pro­ces­sus et aux pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment sur leur conti­nent, et de ti­rer bé­né­fice au maxi­mum de la co­opé­ra­tion avec la Chine. La co­opé­ra­tion de la Chine avec les autres pays a ap­por­té une contri­bu­tion im­por­tante à la ré­duc­tion de la pau­vre­té dans le monde et à la réa­li­sa­tion d’autres ob­jec­tifs de dé­ve­lop­pe­ment, tout en créant des sy­ner­gies qui per­met­tront à l’éco­no­mie mon­diale de pros­pé­rer grâce à la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale et qui don­ne­ront da­van­tage de bé­né­fices à la po­pu­la­tion mon­diale. »

Après l’in­ter­view, M. Gu­terres a écrit une épi­graphe pour le livre The Way For­ward — Sto­ries of Po­ver­ty Re­duc­tion in Chi­na. « Ce livre est le té­moin de l’his­toire la plus belle du monde : la grande réus­site chi­noise dans le do­maine de la ré­duc­tion de la pau­vre­té pro­meut éner­gi­que­ment le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et so­cial. »

Ce livre est une pro­duc­tion conjointe du Centre in­ter­na­tio­nal de la ré­duc­tion de la pau­vre­té de Chine et du mé­dia Chi­na. org.cn, qui est pu­blié par les Édi­tions en langues étran­gères du Groupe in­ter­na­tio­nal de pu­bli­ca­tion de Chine. Il pré­sente 22 cas ty­piques de la ré­duc­tion de la pau­vre­té en Chine, ré­di­gés par des étran­gers (États-Unis, Grande Bre­tagne, Ca­na­da, Ita­lie et d’autres pays) qui se dis­tinguent par leur ex­cel­lente connais­sance des pra­tiques chi­noises. Le livre ra­conte non seule­ment des his­toires per­son­nelles re­la­tives à l’éra­di­ca­tion de la pau­vre­té dans des ré­gions très pauvres comme le Ti­bet, le Xin­jiang, le Si­chuan et le Guiz­hou, mais il il­lustre aus­si le fonc­tion­ne­ment de la so­li­da­ri­té. Par exemple, la co­opé­ra­tion entre la pro­vince du Fu­jian et la ré­gion au­to­nome hui du Ningxia ou en­core les en­tre­prises im­pli­quées dans la ré­duc­tion de la pau­vre­té des dis­tricts dé­fa­vo­ri­sés. De plus, le lec­teur trou­ve­ra des in­for­ma­tions sur l’avan­ce­ment des pro­jets de la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale pour lut­ter contre la pau­vre­té, par exemple, les prêts ac­cor­dés par la Banque mon­diale pour sou­te­nir la ré­duc­tion de la pau­vre­té. Sous un angle in­ter­na­tio­nal, ce livre est une in­tro­duc­tion ob­jec­tive de la so­lu­tion chi­noise et de sa sa­gesse qu’offre la Chine à la ré­duc­tion de la pau­vre­té dans le monde ; il ex­pose éga­le­ment la réelle por­tée mon­diale de la pen­sée de Xi Jin­ping sur la lutte contre la pau­vre­té.

Le 25 sep­tembre 2015 se dé­roule au siège de l’ONU, à New York, le Som­met des Na­tions Unies sur le dé­ve­lop­pe­ment du­rable.

Antó­nio Gu­terres, se­cré­taire gé­né­ral de l’ONU

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.