Pro­pos clés de Xi Jin­ping sur la lutte contre la pau­vre­té

China Today (French) - - SOMMAIRE -

La lutte contre la pau­vre­té est tou­jours, en tout temps et en tout lieu, une tâche ma­jeure dans la gou­ver­nance. L’éra­di­ca­tion de la pau­vre­té, l’amé­lio­ra­tion du ni­veau de vie de la po­pu­la­tion et la réa­li­sa­tion pro­gres­sive d’une pros­pé­ri­té com­mune consti­tuent une exi­gence fon­da­men­tale du so­cia­lisme, ain­si qu’une mis­sion im­por­tante de notre Par­ti. Avant la fon­da­tion de la Chine nou­velle, notre Par­ti a conduit les masses pay­sannes à « ren­ver­ser les des­potes et re­dis­tri­buer les terres ». En d’autres termes, il les a orien­tées vers leur éman­ci­pa­tion. Au­jourd’hui, notre Par­ti guide les masses pay­sannes à « se dé­bar­ras­ser de la pau­vre­té et ac­cé­der à une vie pros­père ». En d’autres termes, il les oriente vers une vie meilleure.

« Dis­cours à la Confé­rence na­tio­nale sur l’as­sis­tance aux dé­mu­nis et le dé­ve­lop­pe­ment » (27 no­vembre 2015), « Ex­traits de do­cu­ments im­por­tants de­puis le XVIIIe Con­grès du Par­ti », vo­lume II, Édi­tions de la do­cu­men­ta­tion du Co­mi­té cen­tral du PCC (2018)

La sé­lec­tion et l’en­voi de groupes de tra­vail pour la ré­duc­tion de la pau­vre­té consti­tuent une me­sure or­ga­ni­sa­tion­nelle ef­fi­cace pour ren­for­cer la lutte contre la pau­vre­té à la base. Il faut que chaque vil­lage dé­mu­ni dis­pose d’un groupe de tra­vail, et que chaque foyer pauvre se voie af­fec­ter un res­pon­sable char­gé de son aide. En ap­pro­fon­dis­sant leur tra­vail à l’éche­lon de base, les cadres se rap­pro­che­ront des masses et ap­pren­dront à les connaître.

« Ex­trait du dis­cours à la réunion avec les prin­ci­paux res­pon­sables des Co­mi­tés du Par­ti pour cer­taines pro­vinces, ré­gions au­to­nomes et mu­ni­ci­pa­li­tés re­le­vant di­rec­te­ment de l’au­to­ri­té cen­trale sur la lutte dé­ci­sive contre la pau­vre­té et sur le dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique au cours de la mise en oeuvre du XIIIe Plan quin­quen­nal » (18 juin 2015)

Nous for­mu­lons la pro­messe so­len­nelle de faire sor­tir de la pau­vre­té les po­pu­la­tions ru­rales de notre pays vi­vant sous le seuil de pau­vre­té ac­tuel­le­ment en vi­gueur. Il ne reste que trois ans avant 2020. L’en­semble de la so­cié­té doit se mettre en ac­tion, me­ner une lutte achar­née, mettre en oeuvre des po­li­tiques ci­blées et lut­ter sans re­lâche pour rem­por­ter de nou­velles vic­toires. Si, se­lon notre pro­jet, nous ga­gnons le com­bat contre la pau­vre­té dans le temps qui nous est im­par­ti, alors la na­tion chi­noise par­vien­dra à éra­di­quer glo­ba­le­ment la pau­vre­té ab­so­lue, pour la pre­mière fois au cours de son dé­ve­lop­pe­ment et de son his­toire de plu­sieurs mil­lé­naires. Cette réa­li­sa­tion com­mune, si elle a bien lieu, re­vê­ti­ra une si­gni­fi­ca­tion consi­dé­rable pour la na­tion chi­noise, mais éga­le­ment pour l’en­semble de l’hu­ma­ni­té.

« Voeux pour la nou­velles an­née 2018 » (31 dé­cembre 2017) Quo­ti­dien du Peuple (1er jan­vier 2018)

Il faut rem­por­ter la vic­toire fi­nale dans la lutte contre la pau­vre­té. Faire en­trer les po­pu­la­tions et ré­gions pauvres dans la so­cié­té de moyenne ai­sance en même temps que l’en­semble du pays est un en­ga­ge­ment so­len­nel pris par notre Par­ti. Il faut mo­bi­li­ser tout le Par­ti, tout le pays et toute la so­cié­té, afin d’ap­por­ter une as­sis­tance ci­blée aux dé­mu­nis et de réa­li­ser l’éli­mi­na­tion pré­cise de la pau­vre­té. Il convient d’agir se­lon le mé­ca­nisme de tra­vail sui­vant : le gou­ver­ne­ment cen­tral se charge de la pla­ni­fi­ca­tion d’en­semble ; les gou­ver­ne­ments pro­vin­ciaux se chargent de la di­rec­tion ; et les gou­ver­ne­ments au ni­veau de la ville et du dis­trict se chargent de la mise en ap­pli­ca­tion. Il convient aus­si de res­pec­ter stric­te­ment le sys­tème de res­pon­sa­bi­li­té du chef de chaque éche­lon au sein du Par­ti et du gou­ver­ne­ment. Il faut adop­ter une vi­sion glo­bale quant à la lutte contre la pau­vre­té, en ren­for­çant la dé­ter­mi­na­tion dans ce com­bat et en amé­lio­rant le ni­veau d’ins­truc­tion, ap­pro­fon­dir la co­opé­ra­tion entre les ré­gions de l’Est et de l’Ouest de la Chine, et nous at­ta­quer en prio­ri­té à la mi­sère frap­pant les ré­gions les plus dé­fa­vo­ri­sées, afin de s’as­su­rer que d’ici 2020, toutes les po­pu­la­tions ru­rales et tous les dis­tricts consi­dé­rés comme pauvres, se­lon les cri­tères en vi­gueur dans notre pays, se­ront sor­tis de la pau­vre­té, et que le pro­blème de la pau­vre­té gé­né­ra­li­sée à l’échelle ré­gio­nale se­ra ré­so­lu. Il s’agit donc là d’une vé­ri­table lutte pour éra­di­quer dé­fi­ni­ti­ve­ment la pau­vre­té, sans tru­cage des chiffres.

« Rem­por­ter la vic­toire dé­ci­sive de l’édi­fi­ca­tion in­té­grale de la so­cié­té de moyenne ai­sance et faire triom­pher le so­cia­lisme à la chi­noise de la nou­velle ère » (18 oc­tobre 2017), Édi­tions du Peuple

Il faut adhé­rer à la stra­té­gie d’as­sis­tance ci­blée aux dé­mu­nis et amé­lio­rer l’ef­fi­ca­ci­té de la ré­duc­tion de la pau­vre­té. L’as­sis­tance ci­blée aux dé­mu­nis est l’es­sence de la lutte dé­ci­sive contre la pau­vre­té. Il y a lieu de per­sé­vé­rer dans l’as­sis­tance ci­blée et l’éli­mi­na­tion ci­blée de la pau­vre­té. Il est né­ces­saire de s’en te­nir aux prin­cipes sui­vants : iden­ti­fier les bé­né­fi­ciaires de l’as­sis­tance, conce­voir des pro­grammes ci­blés, uti­li­ser au mieux les ca­pi­taux, prendre des me­sures en te­nant compte des condi­tions de chaque foyer, en­voyer des pre­miers se­cré­taires dans les vil­lages pour ré­pondre aux be­soins des ha­bi­tants, et gé­né­rer des ré­sul­tats concrets. Il faut ré­pondre aux ques­tions sui­vantes : qui bé­né­fi­cie de l’as­sis­tance ? qui va pro­di­guer l’aide ? sous quelle forme ? et comment ar­rê­ter l’as­sis­tance quand elle n’est plus né­ces­saire ? En ef­fet, il ne faut pas pra­ti­quer l’« ir­ri­ga­tion par l’inon­da­tion », ou « tuer une mouche avec un ca­non ». Il est urgent d’ap­pli­quer des me­sures adap­tées aux condi­tions des vil­lages, des foyers et des per­sonnes : dé­li­vrer une or­don­nance pour soi­gner la ma­la­die en ques­tion, suivre pré­ci­sé­ment les pres­crip­tions et of­frir une thé­ra­pie ci­blée, afin de trai­ter les prin­ci­paux symp­tômes et de soi­gner les causes pro­fondes de la pau­vre­té.

« Dis­cours à la réunion sur la lutte dé­ci­sive contre la pau­vre­té par des me­sures ci­blées » (12 fé­vrier 2018)

Rem­por­ter la vic­toire fi­nale dans la lutte contre la pau­vre­té re­vêt une si­gni­fi­ca­tion ex­trê­me­ment im­por­tante pour l’édi­fi­ca­tion in­té­grale de la so­cié­té de moyenne ai­sance et pour la réa­li­sa­tion des « ob­jec­tifs des deux cen­te­naires ». « Après 90 li, une route de 100 li n’est ja­mais qu’à moi­tié par­cou­rue. » (Cette ex­pres­sion chi­noise si­gni­fie que plus l’on ap­proche du but, plus la tâche est ar­due.) Les Co­mi­tés du Par­ti et les gou­ver­ne­ments à tous les ni­veaux doivent faire de la vic­toire contre la pau­vre­té une tâche po­li­tique ma­jeure. Il faut ren­for­cer le mé­ca­nisme de tra­vail sui­vant : le gou­ver­ne­ment cen­tral se charge de la pla­ni­fi­ca­tion d’en­semble ; les gou­ver­ne­ments pro­vin­ciaux se chargent de la di­rec­tion ; et les gou­ver­ne­ments au ni­veau de la ville et du dis­trict se chargent de la mise en ap­pli­ca­tion. Il faut ren­for­cer le sys­tème de res­pon­sa­bi­li­té du chef de chaque éche­lon au sein du Par­ti et du gou­ver­ne­ment. Il y a lieu de pré­ci­ser les res­pon­sa­bi­li­tés, d’ac­cen­tuer la lutte et de tout faire pour ob­te­nir des ré­sul­tats concrets. Il convient d’adhé­rer aux ob­jec­tifs de lutte contre la pau­vre­té et aux normes dé­fi­nis­sant la pau­vre­té, les­quels sont fixés par le Co­mi­té cen­tral du PCC. Il est éga­le­ment né­ces­saire de mettre en oeuvre les stra­té­gies fon­da­men­tales d’as­sis­tance ci­blée aux dé­mu­nis et l’éra­di­ca­tion pré­cise de la pau­vre­té. Il ne faut pas bâ­cler son tra­vail pour en fi­nir au plus vite, ni pro­cras­ti­ner. Il ne faut pas abais­ser les cri­tères, ni res­ter pé­tri­fié face à l’am­pleur du tra­vail. Il faut res­ter concen­tré sans se dis­per­ser, et main­te­nir son cap sans faillir. Il est urgent de se concen­trer sur les ré­gions et les po­pu­la­tions par­ti­cu­liè­re­ment frap­pées par la pau­vre­té. Nous ne pou­vons pas ou­blier le moindre vil­lage, ni aban­don­ner la moindre per­sonne. Il faut ap­pro­fon­dir la coor­di­na­tion entre les ré­gions de l’est et de l’ouest du pays et in­ten­si­fier les ef­forts ci­blés du Par­ti et des gou­ver­ne­ments en ma­tière de lutte contre la pau­vre­té. Il faut mo­bi­li­ser l’en­thou­siasme de l’en­semble de la po­pu­la­tion pour qu’elle contri­bue à la lutte contre la pau­vre­té, et fa­vo­ri­ser l’in­ter­ac­tion entre le gou­ver­ne­ment, le mar­ché et la so­cié­té, tout en sol­li­ci­tant les ef­forts in­dus­triels, spé­ci­fiques et so­ciaux en fa­veur de la lutte contre la pau­vre­té.

« Ins­truc­tions pour le tra­vail de lutte contre la pau­vre­té » (juin 2018), Quo­ti­dien du Peuple (12 juin 2018)

Il faut veiller à sti­mu­ler les forces en­do­gènes. Dans la lutte dé­ci­sive contre la pau­vre­té, les po­pu­la­tions dé­mu­nies sont à la fois les bé­né­fi­ciaires et les prin­ci­paux ac­teurs de la ré­duc­tion de la mi­sère. Nous de­vons com­bi­ner à ce­la le ren­for­ce­ment de la vo­lon­té de lutte contre la pau­vre­té et l’amé­lio­ra­tion du ni­veau d’ins­truc­tion, ins­pi­rer l’en­thou­siasme et sol­li­ci­ter l’ini­tia­tive des po­pu­la­tions dé­mu­nies, in­ci­ter et en­cou­ra­ger cha­cun à prendre en main son des­tin en comp­tant sur ses propres ef­forts, pour que les forces en­do­gènes éra­diquent du­ra­ble­ment la pau­vre­té.

« Dis­cours à la réunion sur la lutte dé­ci­sive contre la pau­vre­té par des me­sures ci­blées » (12 fé­vrier 2018) Pour ai­der au dé­ve­lop­pe­ment, au-de­là d’une as­sis­tance fi­nan­cière et ma­té­rielle, il faut sur­tout mettre en place une bonne cel­lule du Par­ti.

« Ex­trait du dis­cours à la réunion avec les prin­ci­paux res­pon­sables des Co­mi­tés du Par­ti pour cer­taines pro­vinces, ré­gions au­to­nomes et mu­ni­ci­pa­li­tés re­le­vant di­rec­te­ment de l’au­to­ri­té cen­trale sur la lutte dé­ci­sive contre la pau­vre­té et sur le dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique au cours de la mise en oeuvre du XIIIe Plan quin­quen­nal » (18 juin 2015)

« Ce n’est qu’une fois hors de l’eau que l’on peut consta­ter la boue sur ses jambes. » Le tra­vail de lutte contre la pau­vre­té doit être prag­ma­tique et son pro­ces­sus doit être concret. Il est né­ces­saire de vé­ri­ta­ble­ment lut­ter contre la vraie pau­vre­té et d’ob­te­nir des ré­sul­tats concrets. Les ac­com­plis­se­ments dans la ré­duc­tion contre la pau­vre­té doivent non seule­ment ac­qué­rir la re­con­nais­sance de la po­pu­la­tion, mais aus­si ré­sis­ter à l’épreuve de la pra­tique et du temps. Il ne faut en au­cun cas agir uni­que­ment pour sau­ver les ap­pa­rences. Il faut réa­li­ser les éva­lua­tions les plus ri­gou­reuses, ain­si que me­ner des en­quêtes et as­su­rer une su­per­vi­sion. Les res­pon­sa­bi­li­tés et sanc­tions en cas d’at­ti­tudes laxistes, d’ac­tions su­per­fi­cielles ou de pro­cé­dés frau­du­leux doivent être clai­re­ment éta­blies.

« Dis­cours lors de la 39e ses­sion d’étude col­lec­tive du Bu­reau po­li­tique du Co­mi­té cen­tral du PCC » (21 fé­vrier 2017)

Au­jourd’hui, les me­sures im­por­tantes prises par la Chine dans le tra­vail de lutte contre la pau­vre­té consistent en une stra­té­gie de ré­duc­tion ci­blée de la pau­vre­té. Il s’agit de trou­ver la « ra­cine de ce mal », en ad­mi­nis­trer le re­mède et ap­pli­quer une thé­ra­pie ci­blée. Nous in­sis­tons sur l’avan­tage du sys­tème chi­nois, éta­blis­sons une lutte contre la pau­vre­té sur les cinq ni­veaux conjoints de la pro­vince, de la ville, du dis­trict, du can­ton et du vil­lage, et éta­blis­sons à tous les ni­veaux une struc­ture de gou­ver­nance ca­rac­té­ri­sée par le sys­tème de res­pon­sa­bi­li­té. Nous nous ef­for­çons de sai­sir les six pré­ci­sions, à sa­voir la pré­ci­sion du bé­né­fi­ciaire de l’aide, la pré­ci­sion de la pla­ni­fi­ca­tion des pro­grammes, la pré­ci­sion de l’uti­li­sa­tion des fi­nan­ce­ments, la pré­ci­sion des me­sures jusque dans les foyers, la pré­ci­sion de l’en­voi d’une per­sonne par vil­lage et la pré­ci­sion des ré­sul­tats de la lutte contre la pau­vre­té. L’ob­jec­tif est d’as­su­rer que les me­sures prises bé­né­fi­cient di­rec­te­ment aux per­sonnes ci­blées par la lutte contre la pau­vre­té. Nous in­sis­tons sur la ca­té­go­ri­sa­tion des me­sures, mais aus­si l’ap­pli­ca­tion des me­sures en fonc­tion des per­sonnes et de la lo­ca­li­sa­tion, en fonc­tion des causes de la pau­vre­té ou en­core en fonc­tion du type de pau­vre­té. Il s’agit de sou­te­nir le dé­ve­lop­pe­ment de la pro­duc­tion et de l’em­ploi pour dé­ve­lop­per une par­tie de la po­pu­la­tion, d’uti­li­ser la re­lo­ca­li­sa­tion pour en re­pla­cer une par­tie, d’uti­li­ser la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment pour en sor­tir une par­tie de la pau­vre­té, de ren­for­cer l’édu­ca­tion pour ré­duire la pau­vre­té et d’uti­li­ser les po­li­tiques de ga­ran­tie du mi­ni­mum vi­tal.

« OEu­vrer en­semble contre la pau­vre­té, pro­mou­voir le dé­ve­lop­pe­ment com­mun », (16 oc­tobre 2015), « Ex­traits de do­cu­ments im­por­tants de­puis le XVIIIe Con­grès du Par­ti », vo­lume II, Édi­tions de la do­cu­men­ta­tion du Co­mi­té cen­tral du PCC (2016)

Il faut mo­bi­li­ser les forces de toutes parts et ac­cé­lé­rer la for­ma­tion d’un mo­dèle de lutte contre la pau­vre­té, qui in­vite l’en­semble de la so­cié­té à par­ti­ci­per. « L’union fait la force. » La lutte contre la pau­vre­té et en fa­veur du dé­ve­lop­pe­ment n’est pas uni­que­ment l’af­faire des ré­gions pauvres : c’est celle de toute la so­cié­té ! Il faut ras­sem­bler et mo­bi­li­ser les forces de toutes parts, plus lar­ge­ment et plus ef­fi­ca­ce­ment.

« Dis­cours à la Confé­rence na­tio­nale sur l’as­sis­tance aux dé­mu­nis et le dé­ve­lop­pe­ment » (27 no­vembre 2015), « Ex­traits de do­cu­ments im­por­tants de­puis le XVIIIe Con­grès du Par­ti », vo­lume II, Édi­tions de la do­cu­men­ta­tion du Co­mi­té cen­tral du PCC (2018)

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.