52 Des ser­vices de qua­li­té pour les consom­ma­teurs chi­nois

China Today (French) - - SOMMAIRE - ZHANG HUI, membre de la ré­dac­tion

Dans la sec­tion dé­diée au com­merce des ser­vices de l’Ex­po­si­tion in­ter­na­tio­nale d’im­por­ta­tion de Chine (CIIE), un stand ne désem­plis­sait pas. Après avoir joué un peu des coudes, il s’est avé­ré que tout le monde re­gar­dait un ro­bot, dé­nom­mé UU, ca­pable de ré­pondre à toutes sortes de ques­tions. « Quelle est la tem­pé­ra­ture à Shan­ghai au­jourd’hui ? » « Entre 11°C et 18°C. » Quel­qu’un d’autre de­mande : « Quelle ac­tion en bourse va aug­men­ter ? »

Là, il semble que UU ait ca­lé, mais il a quand même po­li­ment ré­pon­du : « Il y au­ra une ré­ponse à cette ques­tion. »

Lan­cé par So­dexo Group, le lea­der mon­dial des ser­vices pour la qua­li­té de vie, UU est un ro­bot orien­té vers les ser­vices es­sen­tiels du quo­ti­dien com­bi­né à l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle. Le ro­bot est prin­ci­pa­le­ment uti­li­sé pour ac­cueillir les hôtes à la ré­cep­tion des en­tre­prises, leur mon­trer le che­min, les ac­com­pa­gner vers les salles de confé­rence, et ef­fec­tuer le poin­tage des em­ployés. Il peut re­con­naître les vi­sages, et même chan­ter et dan­ser.

Au pa­villon So­dexo, on peut trou­ver un bar à ca­fé et un res­tau­rant nu­mé­rique où, après avoir en­tré les don­nées et les pa­ra­mètres du res­tau­rant four­nis par l’en­tre­prise à la caisse, il suf­fit de mettre le pla­teau sous la caisse en­re­gis­treuse pour qu’elle iden­ti­fie au­to­ma­ti­que­ment le type de nour­ri­ture, puis on peut ré­gler l’ad­di­tion.

Pour en sa­voir plus, j’ai in­ter­viewé Mar­tin Bo­den, pré­sident du groupe So­dexo en Chine.

Une en­tre­prise fran­çaise à la CIIE

« Nous sommes par­ti­cu­liè­re­ment fiers d’être in­vi­tés à cette foire d’im­por­ta­tion. Cette foire est fan­tas­tique, parce que nous avons la pos­si­bi­li­té de voir de nom­breux ex­po­sants de dif­fé­rents do­maines et de dif­fé­rents pays se réunir ici pour pré­sen­ter leurs pro­duits et ser­vices. Nous sommes très en­thou­siastes de dé­cou­vrir ce vaste mar­ché et ses belles op­por­tu­ni­tés dans ce grand pays qu’est la Chine. Nous avons ren­con­tré beau­coup de nou­veaux amis ici, éta­bli beau­coup de nou­veaux contacts et nous sommes très heu­reux d’y par­ti­ci­per », a dé­cla­ré Mar­tin Bo­den.

Fon­dé en 1966 à Mar­seille, en France, le groupe So­dexo est ac­tuel­le­ment l’une des plus grandes mul­ti­na­tio­nales au monde en ma­tière de res­tau­ra­tion et de ges­tion lo­gis­tique in­té­grée et l’une des 500 pre­mières so­cié­tés mon­diales.

« Ici, nous mon­trons prin­ci­pa­le­ment comment nous as­so­cions la tech­no­lo­gie au de­si­gn hu­main pour four­nir aux consom­ma­teurs des ser­vices pour la qua­li­té de vie. Vous avez vu que UU est très ap­pré­cié, nous pen­sons qu’à l’ave­nir les ro­bots se­ront lar­ge­ment uti­li­sés dans tous les as­pects du tra­vail et de la vie des gens. Nous avons éga­le­ment pré­sen­té de nou­velles ap­pli­ca­tions tech­no­lo­giques pour la sé­cu­ri­té de la mai­son et pour pré­pa­rer du ca­fé As­pret­to afin d’of­frir à nos clients une ali­men­ta­tion saine dans une at­mo­sphère convi­viale », a dit M. Bo­den.

L’ac­ti­vi­té pre­mière de So­dexo est de four­nir aux en­tre­prises clientes des ser­vices per­son­na­li­sés, tels que le bar, la concep­tion d’une salle de fit­ness, et d’autres ser­vices lo­gis­tiques, qui amé­liorent la qua­li­té de vie des pro­fes­sion­nels. Pre­mier ca­pi­tal-risque en Chine

Lors de la foire, Mar­tin Bo­den a éga­le­ment an­non­cé que le fonds de ca­pi­tal-risque stra­té­gique de So­dexo Ven­tures in­jec­te­ra de l’ar­gent dans AEYE-GO, une so­cié­té de tech­no­lo­gie chi­noise spé­cia­li­sée dans le sys­tème de rè­gle­ment vi­suel in­tel­li­gent. « C’est le pre­mier fonds de ca­pi­tal-risque So­dexo en Chine et en de­hors de l’Eu­rope », a conti­nué Mar­tin Bo­den.

Le sys­tème de caisse en­re­gis­treuse libre-ser­vice qui iden­ti­fie au­to­ma­ti­que­ment les images de plats dans la zone d’ex­po­si­tion uti­lise une so­lu­tion de rè­gle­ment au­to­ma­tique mise au point par la so­cié­té AEYE-GO. Les prin­ci­paux in­ven­teurs de ce sys­tème sont deux doc­to­rants de l’Uni­ver­si­té Jiao­tong de Shan­ghai. Le sys­tème d’AEYE-GO uti­lise la tech­no­lo­gie avan­cée d’ap­pren­tis­sage en pro­fon­deur de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle. Grâce à une ca­mé­ra HD, il peut iden­ti­fier di­rec­te­ment les plats, four­nir au­to­ma­ti­que­ment les prix et les don­nées nu­tri­tion­nelles. Les don­nées col­lec­tées gé­nèrent en ef­fet des rap­ports nu­tri­tion­nels per­son­na­li­sés pour l’ana­lyse des don­nées opé­ra­tion­nelles, ce qui ai­de­ra So­dexo à op­ti­mi­ser le pro­ces­sus d’ap­pro­vi­sion­ne­ment, à ré­duire les dé­chets, à ac­croître l’ef­fi­ca­ci­té et la va­leur des ser­vices.

« C’est ain­si que nous com­bi­nons les meilleures so­lu­tions tech­niques et hu­maines pour ap­por­ter une qua­li­té de vie éle­vée à nos clients. Nous sommes très at­ten­tifs à la san­té et la qua­li­té de vie des gens », a af­fir­mé Mar­tin Bo­den.

Le po­ten­tiel d’un mar­ché illi­mi­té

So­dexo est en­tré sur le mar­ché chi­nois en 1995, in­tro­dui­sant le mo­dèle d’ex­ter­na­li­sa­tion des af­faires en Chine, puis l’en­tre­prise s’est pro­gres­si­ve­ment dé­ve­lop­pée. Main­te­nant, So­dexo est im­plan­tée dans 50 villes de Chine avec une di­zaine de mil­liers d’em­ployés.

« Notre ac­ti­vi­té en Chine est très bonne, et le mar­ché chi­nois est évi­dem­ment d’une im­por­tance stra­té­gique es­sen­tielle pour le dé­ve­lop­pe­ment fu­tur de notre so­cié­té. La Chine est main­te­nant l’une des prin­ci­pales éco­no­mies du monde et l’un des prin­ci­paux centres d’in­no­va­tion scien­ti­fique et tech­no­lo­gique dans le monde. C’est pour­quoi le mar­ché chi­nois a un po­ten­tiel illi­mi­té », a pour­sui­vi Mar­tin Bo­den.

Mar­tin Bo­den rap­pelle d’ailleurs qu’au dé­but de l’an­née, So­dexo et Hua­wei ont si­gné un ac­cord de co­opé­ra­tion de cinq ans. En ver­tu de cet ac­cord, So­dexo four­ni­ra à Hua­wei des ser­vices in­té­grés de ges­tion des ins­tal­la­tions cou­vrant toutes les ins­tal­la­tions de Hua­wei dans le monde d’une va­leur de 400 mil­lions de dol­lars.

Les clients de So­dexo en Chine ne sont pas seule­ment des en­tre­prises, ce sont aus­si des hô­pi­taux, des écoles, des mai­sons de re­traite, des éta­blis­se­ments de sports et de di­ver­tis­se­ment, qui tous four­nissent des ser­vices de ges­tion in­té­grés et même des ser­vices per­son­na­li­sés aux par­ti­cu­liers.

« Le dé­ve­lop­pe­ment conti­nu de l’éco­no­mie chi­noise a en­traî­né de nom­breuses de­mandes de ser­vices, les be­soins des per­sonnes d’âges dif­fé­rents va­rient bien sûr. Nous concer­nant, il est vrai que les be­soins de la jeune gé­né­ra­tion sont au centre de notre ac­ti­vi­té. Nous voyons que les consom­ma­teurs veulent plus de ser­vices al­ter­na­tifs, ce qui donne à notre en­tre­prise, qui s’en­gage à four­nir des ser­vices de qua­li­té de vie, l’oc­ca­sion de ser­vir des mil­lions de consom­ma­teurs chi­nois. Donc, les op­por­tu­ni­tés de mar­ché ici sont très grandes », a af­fir­mé Mar­tin Bo­den.

Le dis­cours du pré­sident Xi Jin­ping lors de la cé­ré­mo­nie d’ou­ver­ture de la CIIE a éga­le­ment ren­du Mar­tin Bo­den plus confiant sur les pers­pec­tives du mar­ché chi­nois. « On peut dire que So­dexo est un grand bé­né­fi­ciaire de l’ini­tia­tive de la Chine pour ou­vrir le mar­ché. Le dis­cours du pré­sident Xi nous fait pen­ser que la Chine conti­nue­ra à élar­gir son ou­ver­ture, ce qui nous donne confiance dans le dé­ve­lop­pe­ment de la Chine et nous conti­nue­rons à ap­por­ter des ser­vices qui amé­lio­re­ront la qua­li­té de vie des consom­ma­teurs chi­nois. »

So­dexo ap­por­te­ra aux consom­ma­teurs chi­nois l’ex­pé­rience de ser­vices pro­fes­sion­nels qu’elle a ac­cu­mu­lée au cours de son dé­ve­lop­pe­ment dans le monde. Mais ce n’est pas tout. La Chine per­met­tra aus­si à So­dexo d’ac­cu­mu­ler une pré­cieuse ex­pé­rience opé­ra­tion­nelle sur ses pro­duits de ser­vice qui se­ra mise à pro­fit pour le monde. Il semble que dans la mon­dia­li­sa­tion d’au­jourd’hui, tous les pays se connectent les uns aux autres : le libre com­merce ne se ré­sume pas seule­ment aux be­soins des consom­ma­teurs de tous les pays, mais aus­si aux be­soins de dé­ve­lop­pe­ment des en­tre­prises.

Stand du groupe So­dexo à la CIIE

Le ro­bot in­tel­li­gent bap­ti­sé UU ex­po­sé sur le stand du groupe So­dexo à la CIIE

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.