Re­gards étran­gers sur la ré­duc­tion de la pau­vre­té en Chine

China Today (French) - - SOMMAIRE - MA LI, membre de la ré­dac­tion

«La ré­duc­tion de la pau­vre­té en Chine est vue comme un équi­libre entre le gou­ver­ne­ment et les per­sonnes dé­mu­nies. Le gou­ver­ne­ment et les en­tre­prises offrent non seule­ment des moyens fi­nan­ciers, mais mo­bi­lisent aus­si les dif­fé­rentes par­ties à par­ti­ci­per à la lutte contre la pau­vre­té. L’aide aux dé­mu­nis est ci­blée et les me­sures adop­tées par la Chine va­rient se­lon les ré­gions », a in­di­qué, le 1er no­vembre 2018, Nko­lo Foe, pro­fes­seur ca­me­rou­nais qui est ve­nu à Bei­jing pour par­ti­ci­per au Fo­rum in­ter­na­tio­nal sur la ré­forme et l’ou­ver­ture et la ré­duc­tion de la pau­vre­té en Chine, au su­jet de la lutte contre la pau­vre­té me­née par le dis­trict de Lan­kao dans la pro­vince du He­nan.

Grâce aux dis­po­si­tions prises par l’or­ga­ni­sa­teur du fo­rum, les in­vi­tés étran­gers ont res­pec­ti­ve­ment vi­si­té, du 28 au 30 oc­tobre, Shenz­hen (Guang­dong), Guiyang et Bi­jie (Guiz­hou), Yon­gning (Ningxia) et Lan­kao (He­nan) pour ob­ser­ver les grands pro­grès de la ré­forme et l’ou­ver­ture et de la lutte contre la pau­vre­té de la Chine. Lors de sa vi­site à Lan­kao dans le He­nan, Nko­lo Foe a été pro­fon­dé­ment im­pres­sion­né par la lutte contre la pau­vre­té ci­blée qui est me­née par les au­to­ri­tés lo­cales.

Cette an­née marque le 40e an­ni­ver­saire de la ré­forme et l’ou­ver­ture de la Chine. De­puis 40 ans, le gou­ver­ne­ment chi­nois oeuvre ac­ti­ve­ment à la lutte contre la pau­vre­té. Il a fait sor­tir 700 mil­lions de per­sonnes de la pau­vre­té ex­trême dans les mi­lieux ru­raux et en­vi­sage d’éli­mi­ner cette pau­vre­té ex­trême d’ici 2020. « La ré­forme et l’ou­ver­ture in­sufflent de puis­santes forces mo­trices à la ré­duc­tion de la pau­vre­té », a sou­li­gné M. Nko­lo Foe.

Les éloges des forces mo­trices de la ré­duc­tion de la pau­vre­té en Chine

« Ces der­nières an­nées dans les mi­lieux ru­raux, nous avons construit et ré­amé­na­gé 500 000 km de routes, ré­so­lu le pro­blème de l’eau po­table pour 14 mil­lions d’ha­bi­tants et ré­no­vé les mai­sons dé­la­brées de 7 mil­lions de mé­nages. Nous avons en­core re­lo­gé 80 mil­lions de foyers vers des ré­gions où les condi­tions na­tu­relles sont re­la­ti­ve­ment plus avan­ta­geuses. De­puis 40 ans, la Chine a ap­por­té une im­por­tante contri­bu­tion à la cause mon­diale de la ré­duc­tion de la pau­vre­té », a an­non­cé Liu Yong­fu, di­rec­teur du Bu­reau du groupe di­ri­geant de la ré­duc­tion de la pau­vre­té et du dé­ve­lop­pe­ment du Con­seil des af­faires d’État, lors de la cé­ré­mo­nie d’ou­ver­ture du fo­rum.

De­puis la ré­forme et l’ou­ver­ture, sur­tout de­puis le XVIIIe Con­grès du PCC, le gou­ver­ne­ment chi­nois mul­ti­plie ses ef­forts et fait pro­gres­ser la lutte contre la pau­vre­té. Près de 70 mil­lions d’ha­bi­tants dé­mu­nis sont dé­fi­ni­ti­ve­ment sor­tis de la pau­vre­té. La lutte contre la pau­vre­té a ob­te­nu des ré­sul­tats his­to­riques et fait des pro­grès dé­ci­sifs. Il est très im­por­tant que le Par­ti et le gou­ver­ne­ment chi­nois conti­nuent d’ap­pro­fon­dir leurs connais­sances et d’ac­qué­rir de nom­breuses ex­pé­riences et ins­pi­ra­tions utiles tout en fai­sant pro­gres­ser la lutte contre la pau­vre­té.

« La Chine a ap­por­té deux grandes contri­bu­tions en ma­tière de ré­duc­tion de la pau­vre­té. D’une part, elle a ac­cru son taux de crois­sance à tra­vers la ré­forme et l’ou­ver­ture, ce­la est un fac­teur es­sen­tiel pour éli­mi­ner la pau­vre­té ; d’autre part, elle oeuvre sans re­lâche à ré­duire la pau­vre­té dans la ré­forme et l’ou­ver­ture et ses forces mo­trices viennent jus­te­ment de la ré­forme et de l’ou­ver­ture », a consta­té Jim Yong Kim, pré­sident de la Banque mon­diale.

Achim Stei­ner, Se­cré­taire gé­né­ral ad­joint de l’ONU, ad­mi­nis­tra­teur du Pro­gramme des Na­tions Unies pour le Dé­ve­lop­pe­ment et vice-pré­sident du Groupe des Na­tions Unies pour le dé­ve­lop­pe­ment, a es­ti­mé que la Chine me­nait une stra­té­gie axée sur le dé­ve­lop­pe­ment équi­li­bré et la ré­duc­tion de la pau­vre­té. « Lorsque la Chine a éla­bo­ré son plan de dé­ve­lop­pe­ment, elle a pro­mis qu’il pro­fi­te­rait à tous les Chi­nois. C’est ain­si que le dé­ve­lop­pe­ment du­rable peut être réa­li­sé », a-t-il dé­cla­ré.

D’après Gil­bert Houng­bo, an­cien pre­mier mi­nistre to­go­lais et pré­sident du Fonds in­ter­na­tio­nal de dé­ve­lop­pe­ment agri­cole (IFAD), le plus grand pro­grès de la Chine s’ex­plique par une rai­son très im­por­tante : de­puis les an­nées 1980, elle a com­men­cé à in­ves­tir conti­nuel­le­ment dans l’agri­cul­ture. Ce­la montre la sa­gesse et la clair­voyance des di­ri­geants chi­nois qui ne cessent de ren­for­cer le dé­ve­lop­pe­ment et les in­ves­tis­se­ments agri­coles de­puis plu­sieurs dé­cen­nies.

« La Chine a ob­te­nu des suc­cès dans la ré­duc­tion de la pau­vre­té, parce qu’elle s’en tient à un prin­cipe im­por­tant : comp­ter

sur ses propres forces. On peut dire que les ex­pé­riences réus­sies de la Chine se basent sur un équi­libre entre ses propres ef­forts et la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale. La ré­forme et l’ou­ver­ture sont dès le dé­but un pro­ces­sus au­to­nome, c’est une ex­pé­rience très im­por­tante, mais aus­si un atout de sa réus­site », a com­men­té Jin Li­qun, pré­sident de la Banque asia­tique d’in­ves­tis­se­ment pour les in­fra­struc­tures (AIIB) lors­qu’il éva­luait la ré­forme et l’ou­ver­ture et les ex­pé­riences de ré­duc­tion de la pau­vre­té de la Chine.

« J’ha­bite en Chine de­puis trois ans et je vis per­son­nel­le­ment la tran­si­tion et les chan­ge­ments ap­por­tés par la ré­forme et l’ou­ver­ture. Je pense que beau­coup de po­li­tiques chi­noises ont été éla­bo­rées avec soin et que les ré­sul­tats de la ré­forme et de l’ou­ver­ture chi­noises sont re­con­nus par tout le monde. La Chine a dé­jà dres­sé un plan am­bi­tieux pour la ré­duc­tion de la pau­vre­té mon­diale », a re­mar­qué Kun­da­pur Va­man Ka­math, pré­sident de la Nou­velle Banque de dé­ve­lop­pe­ment des BRICS. Les ex­pé­rience chi­noises ont va­leur de ré­fé­rence Se­lon Hon. Dick­son Ro­gers, dé­pu­té de Sier­ra Leone, la vi­site à Shenz­hen lui a per­mis de consta­ter les pro­grès consi­dé­rables de la ré­forme et de l’ou­ver­ture de la Chine et le voyage dans le Guiz­hou lui a mon­tré les ré­sul­tats re­mar­quables de la Chine dans la lutte contre la pau­vre­té. Il es­père que son pays pour­ra s’ins­pi­rer des ex­pé­riences de la Chine et faire pro­gres­ser la ré­duc­tion de la pau­vre­té en Sier­ra Leone à tra­vers le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie et des in­dus­tries. Il sou­haite éga­le­ment que les en­tre­prises chi­noises puissent par­ti­ci­per à la construc­tion de la Sier­ra Leone et ai­der à pro­mou­voir les re­la­tions éco­no­miques et com­mer­ciales entre les deux pays.

Ma­noj, ve­nu du Sri Lan­ka, ve­nait en Chine pour la pre­mière fois. Il est très im­pres­sion­né par les chan­ge­ments consi­dé­rables que la Chine a connus de­puis 40 ans de ré­forme et d’ou­ver­ture. « Je vais m’ins­pi­rer de ce que je vois pen­dant cette vi­site dans mes fu­tures re­cherches et le trans­mettre. Je vais pré­sen­ter in­té­gra­le­ment les ré­sul­tats de la ré­forme et l’ou­ver­ture de la Chine et de la ré­duc­tion de la pau­vre­té. »

Se­lon Em­ma­nuel Ya­ba Jo­seph, fonc­tion­naire ni­gé­rian de l’Union afri­caine, les ré­sul­tats ob­te­nus par Shenz­hen et les ex­pé­riences du Guiz­hou dans la ré­duc­tion de la pau­vre­té lui ont lais­sé une im­pres­sion pro­fonde : « Les re­la­tions si­no-afri­caines sont étroites. La Chine pour­rait être un exemple qui mé­rite d’être sui­vi par les pays afri­cains. Les fonc­tion­naires afri­cains pour­raient ac­qué­rir les bonnes pra­tiques dans le pro­ces­sus de dé­ve­lop­pe­ment de la Chine, ren­for­cer leur vo­lon­té de ser­vir le peuple, faire preuve d’al­truisme et pro­mou­voir réel­le­ment la ré­forme des po­li­tiques en Afrique pour contri­buer au dé­ve­lop­pe­ment mon­dial. »

Omu­nan­di William Nde­ka, fonc­tion­naire du mi­nis­tère ké­nyan de l’Agri­cul­ture, est très im­pres­sion­né par le re­lo­ge­ment des ha­bi­tants pauvres dans des ré­gions plus pros­pères dans le dis­trict de Qian­xi dans le Guiz­hou. Se­lon lui, le gou­ver­ne­ment a dé­pla­cé les vil­la­geois pauvres des ré­gions mon­ta­gneuses dans le cadre d’un plan sys­té­ma­tique et d’un pro­jet d’ac­tion de so­li­da­ri­té. Il a ex­pri­mé son ad­mi­ra­tion pour les ef­forts que le gou­ver­ne­ment chi­nois a dé­ployés afin d’amé­lio­rer la vie de la po­pu­la­tion, et sa ca­pa­ci­té de mo­bi­li­sa­tion des res­sources. Il a en­core ap­pré­cié le pro­fond sens de res­pon­sa­bi­li­té so­ciale des en­tre­prises chi­noises. « Le pré­sident ké­nyan a éga­le­ment avan­cé quatre grandes stra­té­gies pour amé­lio­rer la vie de la po­pu­la­tion, no­tam­ment les lo­ge­ments so­ciaux et les sub­ven­tions ali­men­taires. Les ex­pé­riences chi­noises que j’ai ac­quises pen­dant cette vi­site pour­ront être une ré­fé­rence utile lorsque le gou­ver­ne­ment ké­nyan met­tra en oeuvre ses po­li­tiques en la ma­tière. J’es­père que je pour­rais re­ve­nir en Chine pour ac­qué­rir plus d’ex­pé­rience. »

Pour Shaf­qat Ka­ka­khel, pro­fes­seur pa­kis­ta­nais, cette vi­site en Chine est une ex­pé­rience ex­cep­tion­nelle. À Shenz­hen, il a vu comment un pe­tit vil­lage de pê­cheurs s’était trans­for­mé en une mé­tro­pole in­ter­na­tio­nale ; à Lan­kao, il a vu que les ha­bi­tants d’un dis­trict au­tre­fois pauvre mènent au­jourd’hui une vie heu­reuse. Il est bou­le­ver­sé par ces chan­ge­ments ra­di­caux. « Je vais trans­mettre les ex­pé­riences chi­noises à mon gou­ver­ne­ment et ma po­pu­la­tion et je les ap­pel­le­rai à suivre l’exemple de la Chine. »

Bou­chra, ve­nue de Mo­na­co, a en­sei­gné à l’uni­ver­si­té de New York. Lors­qu’elle évo­quait la ré­forme et l’ou­ver­ture de la Chine et la lutte contre la pau­vre­té me­née par la Chine, beau­coup d’étu­diants ne com­pre­naient pas bien de quoi il s’agis­sait. Grâce à cette vi­site, elle a ob­te­nu des vi­déos, des pho­tos et d’autres do­cu­ments qui peuvent illus­trer la ré­forme et l’ou­ver­ture chi­noises. Elle es­père qu’elle pour­ra per­mettre à plus de per­sonnes de connaître plus concrè­te­ment les ré­sul­tats ob­te­nus par la Chine pen­dant 40 ans de ré­forme et d’ou­ver­ture : « Cette vi­site me per­met d’avoir une com­pré­hen­sion plus pré­cise de la ré­duc­tion de la pau­vre­té en Chine. »

Du 1er au 2 no­vembre 2018, le Fo­rum in­ter­na­tio­nal sur la ré­forme et l’ou­ver­ture et la ré­duc­tion de la pau­vre­té en Chine se tient à Bei­jing.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.