L’e-co­li ne vient pas d’egypte

Al Ahram Hebdo - - Environnement - R. H. Ra­sha Ha­na­fy

Le rap­port de la com­mis­sion eu­ro­péenne d’en­quête a le­vé l’in­ter­dic­tion sur les graines de fe­nu­grec, de cer­taines graines et de fèves. Une dé­lé­ga­tion de l’Union Eu­ro­péenne (UE), qui vient de ter­mi­ner une vi­site en Egypte, a pu­blié son rap­port la se­maine der­nière se­lon le­quel les graines de fe­nu­grec ex­por­tées d’Egypte n’étaient pas la cause des bac­té­ries E-co­li. Cette bac­té­rie a cau­sé la mort de plu­sieurs per­sonnes dans des pays eu­ro­péens en 2010. Le pré­sident du sec­teur de ser­vices et de sui­vi au sein du mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture et de la Bo­ni­fi­ca­tion des terres en Egypte, Sa­lah Moa­wad, a dé­cla­ré la se­maine der­nière que l’en­quête avait prou­vé que l’im­por­ta­teur hol­lan­dais avait ex­por­té des graines de fe­nu­grec de Rou­ma­nie en tant que graines égyp­tiennes. Il a ajou­té que le gou­ver­ne­ment da­nois avait sou­li­gné la pol­lu­tion de l’eau po­table de la ca­pi­tale da­noise par la bac­té­rie E-co­li. Se­lon lui, il y a d’autres graines qui sont tou­jours in­ter­dites et la co­opé­ra­tion avec la com­mis­sion d’en­quête vise la le­vée to­tale de tous les pro­duits égyp­tiens.

L’Au­to­ri­té eu­ro­péenne de sé­cu­ri­té des ali­ments (EFSA) avait pu­blié en juillet un rap­port sur un exer­cice de tra­ça­bi­li­té des graines uti­li­sées pour la pro­duc­tion de germes et avait conclu qu’un lot de fe­nu­grec ex­por­té d’Egypte est le lien entre l’épi­dé­mie al­le­mande et fran­çaise à Esche­ri­chia co­li pro­duc­teurs shi­ga­toxines (STEC), de sé­ro­type O104:H4. Ba­sé sur ce rap­port, la com­mis­sion a pré­sen­té un pro­jet pour mettre en oeuvre la dé­ci­sion pro­po­sant de re­ti­rer du mar­ché et de dé­truire tous les lots de graines de fe­nu­grec im­por­tés d’un ex­por­ta­teur égyp­tien entre 2009 et 2011 et d’in­ter­dire tem­po­rai­re­ment jus­qu’au 31 oc­tobre 2011 l’im­por­ta­tion de cer­tains types de graines et de fèves d’Egypte

Nous al­lons at­tendre que la nou­velle Egypte exa­mine at­ten­ti­ve­ment le trai­té et prenne une dé­ci­sion », a an­non­cé M. Ze­na­wi lors de sa vi­site. Le pre­mier mi­nistre a in­vi­té l’Egypte à si­gner le do­cu­ment. Une si­gna­ture qui, se­lon les spé­cia­listes, n’au­ra pas lieu avant qu’au préa­lable, les droits de l’Egypte soient cla­ri­fiés dans ce dos­sier

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.