Sa­leh ren­contre une fin de non-re­ce­voir

Al Ahram Hebdo - - Monde Arabe - Ma­ha Sa­lem

SOUS FORTE PRES­SION de la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale, le pré­sident yé­mé­nite Ali Ab­dal­lah Sa­leh a af­fir­mé di­manche qu’il était prêt à une tran­si­tion con­for­mé­ment à l’ini­tia­tive des mo­nar­chies du Golfe.

Dans son dis­cours très at­ten­du par les Yé­mé­nites, le pré­sident Sa­leh, contes­té de­puis 8 mois dans son pays, a an­non­cé qu’il ten­dait la main à l’op­po­si­tion et qu’il cher­chait la paix. « Nous avons par­lé à maintes re­prises d’une tran­si­tion pa­ci­fique du pou­voir, à tra­vers les urnes », a dé­cla­ré M. Sa­leh, en in­vi­tant l’op­po­si­tion par­le­men­taire au dia­logue avec le vice-pré­sident Abd-Rab­bo Man­sour Ha­di, of­fi­ciel­le­ment man­da­té pour né­go­cier et si­gner le plan du Golfe pour une sor­tie de crise.

Ce man­dat est tou­jours en vi­gueur, et le vice-pré­sident est char­gé de né­go­cier et de si­gner l’ini­tia­tive ain­si que son mé­ca­nisme d’ap­pli­ca­tion, afin de sor­tir le pays de sa grave im­passe. En ef­fet, le pré­sident yé­mé­nite a tou­jours re­fu­sé de si­gner lui-même le plan du Golfe, qui pré­voit sa dé­mis­sion en échange d’une im­mu­ni­té, pour lui et ses proches. Il a in­vi­té « ceux qui cherchent à prendre le pou­voir de s’adres­ser aux urnes » et s’en est vio­lem­ment pris à ses dé­trac­teurs, « des hors-la-loi » et « des sei­gneurs de la guerre » qui ap­portent « un sou­tien fi­nan­cier et mi­li­taire »à Al-Qaë­da, ac­tif dans le sud du Yé­men. Le plan du Golfe, éla­bo­ré en concer­ta­tion avec les Etats-Unis et l’Union eu­ro­péenne, pré­voit aus­si la for­ma­tion par l’op­po­si­tion d’un gou­ver­ne­ment de ré­con­ci­lia­tion. Son ap­pli­ca­tion de­vrait conduire à une élec­tion pré­si­den­tielle an­ti­ci­pée et ga­ran­tir une tran­si­tion pa­ci­fique et dé­mo­cra­tique du pou­voir. Les mi­nistres des Af­faires étran­gères du Conseil de Co­opé­ra­tion du Golfe (CCG), réunis à New York en marge de l’As­sem­blée gé­né­rale de l’Onu, avaient pres­sé le pré­sident yé­mé­nite de si­gner « im­mé­dia­te­ment » leur plan.

Es­sayant de ga­gner un peu de temps, Sa­leh a pro­po­sé dans son dis­cours d’or­ga­ni­ser à la fois des élec­tions « pré­si­den­tielle, lé­gis­la­tives et lo­cales » en cas d’ac­cord avec l’op­po­si­tion. A son tour, cette der­nière re­fuse de né­go­cier avec le pré­sident Sa­leh es­ti­mant qu’il a per­du sa cré­di­bi­li­té et sa lé­gi­ti­mi­té, puisque la rue re­fuse sa pré­sence au pou­voir, mais elle exige qu’il signe lui-même le plan du paix.

Le pré­sident Sa­leh, qui est ren­tré à Sanaa après plus de trois mois d’ab­sence, a ap­pe­lé à une trêve dans les com­bats entre ses ad­ver­saires et ses par­ti­sans. Mais ces ap­pels sont res­tés lettre morte et la si­tua­tion s’est ag­gra­vée. Il s’agit des com­bats san­glants entre les troupes qui lui sont fi­dèles, no­tam­ment la garde ré­pu­bli­caine et les mi­li­taires ral­liés au mou­ve­ment de contes­ta­tion, ain­si qu’entre tri­bus loyales et hos­tiles au chef de l’Etat. Ces com­bats ont fait 173 morts. Les armes se sont tues sa­me­di der­nier, mais les forces mi­li­taires ri­vales étaient tou­jours for­te­ment dé­ployées di­manche à Sanaa, en dé­pit de l’ordre lan­cé par M. Sa­leh de re­ti­rer tous les mi­li­taires et dis­si­dents ar­més des rues de la ca­pi­tale.

Des di­zaines de mil­liers de jeunes ont pro­fi­té de l’arrêt des com­bats pour or­ga­ni­ser di­manche une ma­ni­fes­ta­tion vi­sant à ré­cla­mer la tra­duc­tion en jus­tice de M. Sa­leh. Tan­dis que pour ren­for­cer leur pres­sion, les Etats-Unis ont ap­pe­lé M. Sa­leh à « en­ga­ger une tran­si­tion com­plète du pou­voir » et à or­ga­ni­ser une élec­tion pré­si­den­tielle avant la fin de l’an­née. Par­ta­geant le même avis, la France a éga­le­ment de­man­dé au pré­sident yé­mé­nite de « mettre en oeuvre ra­pi­de­ment le plan de sor­tie de crise » éla­bo­ré par le Conseil de co­opé­ra­tion du Golfe

Les pro­tes­ta­taires re­ven­diquent tou­jours la chute du ré­gime.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.