Vio­lences

Al Ahram Hebdo - - Monde Arabe -

La po­lice de Diyar­ba­kir, prin­ci­pale ville du sud-est turc à ma­jo­ri­té kurde, a ar­rê­té cette se­maine six per­sonnes soup­çon­nées d’im­pli­ca­tion dans un at­ten­tat à la bombe qui avait fait cinq morts le mois der­nier à An­ka­ra. Ces sus­pects ont été trans­fé­rés sa­me­di à la po­lice an­ti­ter­ro­riste de la ca­pi­tale turque qui de­vait les in­ter­ro­ger. Trois per­sonnes avaient été tuées sur le coup et plu­sieurs autres bles­sées dans l’at­ten­tat sur­ve­nu le 20 sep­tembre à Ki­zi­lay, dans le centre-ville d’An­ka­ra. L’at­taque avait été re­ven­di­quée par un groupe ra­di­cal kurde, les Fau­cons de la li­ber­té du Kur­dis­tan (TAK), une or­ga­ni­sa­tion af­fi­liée, se­lon les au­to­ri­tés, au Par­ti des tra­vailleurs du Kur­dis­tan (PKK), en lutte ar­mée contre les forces turques de­puis 1984. Le PKK af­firme que les TAK sont consti­tués d’élé­ments in­con­trô­lés, ayant quit­té ses rangs.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.