L’aide eu­ro­péenne aux pauvres blo­quée par six Etats membres

Al Ahram Hebdo - - Economie -

Le main­tien d’une aide eu­ro­péenne aux banques ali­men­taires et or­ga­nismes de lutte contre la pau­vre­té en Eu­rope a été blo­qué, ce jeu­di 20 oc­tobre 2011, par six Etats, dont l’Al­le­magne, le Royaume-Uni et la Suède. La nou­velle réunion des mi­nistres de l’Agri­cul­ture des 27 s’est ain­si sol­dée par un échec. Au to­tal, ce sont 18 mil­lions de per­sonnes bé­né­fi­ciant de ces aides dans les 27 pays de l’Union qui sont me­na­cées. L’ave­nir du Pro­gramme Eu­ro­péen d’Aide aux plus Dé­mu­nis (PEAD), dont le siège est à Bruxelles, semble dé­sor­mais com­pro­mis. Le com­mis­saire char­gé de l’agri­cul­ture ne cache pas sa cons­ter­na­tion. Il es­time avoir ap­por­té des so­lu­tions ju­ri­diques et tech­niques pour ré­pondre à ce blo­cage. L’en­jeu de ces né­go­cia­tions est d’évi­ter la ré­duc­tion dras­tique du mon­tant de l’aide eu­ro­péenne. Sans ac­cord, le pro­gramme pas­se­ra l’an­née pro­chaine de 480 mil­lions à 113 mil­lions d’eu­ros. Six Etats membres re­fusent tou­jours de main­te­nir en l’état le sys­tème ac­tuel, fon­dé en 1987, qui per­met de pui­ser dans les ex­cé­dents de la Po­li­tique Agri­cole Com­mune (PAC). Or, les ex­cé­dents ont di­mi­nué ces der­nières an­nées et le Pro­gramme d’aide aux plus dé­mu­nis s’est pro­gres­si­ve­ment trans­for­mé en un sou­tien fi­nan­cier. Dès lors, pour les six pays qui forment cette mi­no­ri­té de blo­cage, ce pro­gramme re­lève de la po­li­tique so­ciale et non pas de la po­li­tique agri­cole. La Com­mis­sion eu­ro­péenne et la pré­si­dence po­lo­naise de l’Union se disent mo­bi­li­sées pour trou­ver une so­lu­tion, mais à l’heure ac­tuelle, per­sonne ne voit d’is­sue pos­sible à ce blo­cage

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.