100

Al Ahram Hebdo - - Economie -

C’est en mil­liards de L.E. la va­leur des ar­rié­rés d’im­pôts non ver­sés par le sec­teur pri­vé au Tré­sor de l’Etat. Le gou­ver­ne­ment égyp­tien, dont les re­ve­nus dé­pendent pour une grande par­tie des re­cettes fis­cales, a usé de tous les moyens ami­caux pour ten­ter de ré­cu­pé­rer cet ar­gent. Les ex­perts sou­lignent main­te­nant la né­ces­si­té d’en­tre­prendre des me­sures ju­ri­diques pour ré­cu­pé­rer ces ar­rié­rés, alors que le pays a be­soin ra­pi­de­ment de liquidités. A no­ter que le dé­fi­cit bud­gé­taire dans le nou­veau bud­get 2011-2012 est es­ti­mé à 8,6 % du PIB. Il at­tein­dra 136 mil­liards de L.E. se­lon les chiffres of­fi­ciels, dif­fi­ci­le­ment vé­ri­fiables.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.