«

Ac­tuelle nº7 mon­diale, parle de ses chances cette an­née aux cham­pion­nats du monde.

Al Ahram Hebdo - - Sports -

AL-AH­RAM HEB­DO : Vous avez par­ti­ci­pé 5 fois aux cham­pion­nats du monde. Quel est votre ob­jec­tif cette an­née ?

Ra­nim Al-We­li­li : Ha­bi­tuel­le­ment, je dis­pute 12 tour­nois en moyenne par an. Que ce soit sur le cir­cuit ou aux cham­pion­nats du monde, ce sont les mêmes joueuses que je ren­contre. Mais ce tour­noi a un goût dif­fé­rent. Les joueuses qui le dis­putent ont ha­bi­tuel­le­ment un mo­ral éle­vé et une très bonne pré­pa­ra­tion. Lors des 5 der­nières édi­tions, j’ai sur­tout vou­lu m’ha­bi­tuer à cette at­mo­sphère où la concur­rence est très ser­rée. J’at­tache une grande im­por­tance aux cham­pion­nats du monde cette an­née car je veux réa­li­ser mon rêve et re­ve­nir avec le tro­phée. Je crois que cette an­née je suis prête pour rem­por­ter le titre.

— Vous sem­blez être sûre de vous­même …

— Ce ne se­ra pas fa­cile. Dans un cham­pion­nat du monde, toutes les joueuses sont dif­fi­ciles à battre. Chaque match est un tour­noi à part. On doit se pré­pa­rer men­ta­le­ment et tech­ni­que­ment pour chaque ad­ver­saire. Mon pre­mier ob­jec­tif se­ra d’at­teindre les quarts de fi­nale. L’an­née der­nière, j’ai été éli­mi­née en 8es de fi­nale. Si j’ar­rive en quarts cette an­née, ce­la vou­drait dire que j’ai amé­lio­ré ma per­for­mance de l’an­née der­nière. Ce­la va me rendre plus calme et me don­ner confiance en moi pour la suite de ma car­rière.

— Comment trou­vez-vous votre ti­rage au sort ?

— Le ti­rage au sort m’a mise au pre­mier tour avec l’An­glaise Sa­rah Kip­pax, ac­tuelle n°19 mon­diale. J’ai joué deux fois contre elle. Elle m’a bat­tue une fois et je l’ai bat­tue une fois. Je connais bien son jeu et je sais comment la contrô­ler. En 8es de fi­nale, je vais pro­ba­ble­ment ren­con­trer l’Aus­tra­lienne Ka­sey Brown, ac­tuel­le­ment n° 6 mon­diale. Ce se­ra un match dif­fi­cile car c’est une très bonne joueuse et elle a beau­coup de ta­lent. En quarts de fi­nale, je pour­rais jouer contre la Ma­lay­sienne Ni­col Da­vid, cham­pionne du monde en titre et ac­tuelle n°1 mon­diale. Bien sûr ce se­ra un match dif­fi­cile mais Da­vid n’est pas im­bat­table. J’ai beau­coup amé­lio­ré mon jeu pour pou­voir battre ce genre de joueuses. — Comment ? — Je joue d’une fa­çon plus mûre. Je ne prends plus de risques. Je ne perds pas fa­ci­le­ment la balle. J’es­saye de jouer plus long-

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.