On a vo­lé la ré­vo­lu­tion

Al Ahram Hebdo - - Courrier -

Le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif d’alexan­drie a re­fu­sé l’ex­clu­sion des par­ti­sans de l’ex- PND car il n’y a pas une loi sti­pu­lant ex­pli­ci­te­ment leur ex­clu­sion de la vie po­li­tique. Où sont les ju­ristes ? Après la ré­vo­lu­tion du 25 jan­vier, pour­quoi n’ont- ils pas éla­bo­ré une loi pour écar­ter les par­ti­sans de ce par­ti dis­sous ?

Où est la loi de tra­hi­son ? Est- ce que cette dé­ci­sion a été prise par le Conseil su­prême des forces ar­mées parce qu’il veut que les an­ciens membres du PND par­ti­cipent aux lé­gis­la­tives pour faire un équi­libre au sein de l’as­sem­blée du peuple avec les Frères mu­sul­mans dans le cas où ils réus­si­raient ? Ou parce qu’il a peur que ces an­ciens membres pro­voquent une vague de vio­lence dans toute l’egypte s’ils sont écar­tés de ces élec­tions ? Mal­heu­reu­se­ment, je pense que le pre­mier mi­nistre, Es­sam Cha­raf, et le Conseil des forces ar­mées font une mise en scène pour nous faire croire qu’ils veulent vrai­ment écar­ter les an­ciens membres de l’ex- PND sans pour au­tant pro­mul­guer une loi. Ga­li­la Aly,

Gui­za.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.