Sé­cu­ri­té

Al Ahram Hebdo - - Afrique -

La si­tua­tion en Côte-d’ivoire après la crise post-élec­to­rale de­meure fra­gile en rai­son de la dif­fi­cul­té de l’etat à im­po­ser son au­to­ri­té sur le ter­ri­toire. Se­lon l’ex­pert in­dé­pen­dant nom­mé par l’onu, les ins­ti­tu­tions de l’etat qu’on tente de mettre en place, et qui sont mises en place sur le plan for­mel, ont un manque de moyens pour exer­cer leurs res­pon­sa­bi­li­tés. La crise s’est ache­vée en avril après deux se­maines de guerre entre forces de l’an­cien pré­sident Laurent Gbag­bo et com­bat­tants du nou­veau chef d’etat Alas­sane Ouat­ta­ra. De nom­breux an­ciens re­belles du nord, pro-ouat­ta­ra, ont été in­té­grés dans l’ar­mée, qui tarde à être ré­or­ga­ni­sée. Les lé­gis­la­tives du 11 dé­cembre doivent être un mo­ment de re­cons­truc­tion et de l’ac­cep­ta­tion du jeu dé­mo­cra­tique.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.