Dé­part en de­mi-teinte

Al Ahram Hebdo - - Sports - Ka­rim Fa­rouk

U

Nseul but a suf­fi pour que la sé­lec­tion olym­pique s’im­pose face au Ga­bon, di­manche der­nier au Ma­roc, dans le cadre des matchs de la phase fi­nale des qua­li­fi­ca­tions aux JO de Londres 2012. Hos­sam Has­san fait une passe à Omar Ga­ber sur le flanc droit qui centre à Ah­mad Mag­di. D’une belle frappe, ce der­nier marque le but de la vic­toire à la 56e mi­nute.

Les jeunes Pha­raons avaient créé de nom­breuses oc­ca­sions tout au long de la ren­contre, mais le manque d’ima­gi­na­tion des at­ta­quants, no­tam­ment Ah­mad Ché­roui­da et Mo­ha­mad Sa­lah, a ren­du im­pos­sible toute conclu­sion d’at­taque.

Si le ré­sul­tat reste sa­tis­fai­sant, la per­for­mance laisse à dé­si­rer. « Si on joue de cette ma­nière dans les pro­chaines ren­contres, on n’au­ra au­cune chance d’at­teindre les Jeux olym­piques » , pré­vient Ha­ni Mous­ta­pha, an­cien sé­lec­tion­neur de l’équipe na­tio­nale ju­nior. Un grand nombre de ses an­ciens joueurs ont été in­clus dans cette sé­lec­tion olym­pique.

Pe­tite forme Les hommes du sé­lec­tion­neur Ha­ni Ram­zi, grands fa­vo­ris pour le titre de cette édi­tion, ont fait pâle fi­gure face à une pe­tite équipe ga­bo­naise qui ne semble avoir au­cune chance dans ce groupe. « J’ad­mets que je suis triste quant au ni­veau de jeu. Mais je pense que ce­la est dû à la pres­sion im­po­sée aux joueurs. J’ai es­sayé de les cal­mer pen­dant la mi- temps, mais ils étaient stres­sés et ça s’est re­flé­té sur leur per­for­mance. A ce stade, l’es­sen­tiel était de rem­por­ter les 3 points. Nous al­lons pro­gres­ser par la suite », a dé­cla­ré Ram­zi après la ren­contre.

Les Egyp­tiens sem­blaient à l’aise en dé­fense et en mi­lieu de ter­rain grâce à Hos­sam Has­san et Hi­cham Mo­ha­mad. Mais le groupe man­quait de co­hé­sion et d’ima­gi­na­tion dans le com­par­ti­ment of­fen­sif. L’ab­sence du ta­len­tueux at­ta­quant Ah­mad Chou­kri, de re­tour d’une bles­sure, et du nu­mé­ro 9 le ti­tu­laire Mar­wane Moh­sen, a eu un grand im­pact sur la qua­li­té du jeu.

« Chou­kri souf­frait de pro­blèmes aux ten­dons et n’a re­pris les en­traî­ne­ments qu’il y a 2 jours. Je ne vou­lais pas prendre de risque avec lui. Je ne veux pas me jus­ti­fier. Leur re­tour au sein du onze du dé­part fe­ra son ef­fet. Notre ob­jec­tif c’est de jouer le 5e match (la fi­nale). Ain­si, il est im­por­tant de faire tour­ner l’équipe afin de ne pas épui­ser nos joueurs », es­time le sé­lec­tion­neur.

Le plus dur reste à faire : les Pha­raons pas­se­ront aux choses sé­rieuses avec la Côte d’ivoire et l’afrique du Sud. Deux ad­ver­saires net­te­ment su­pé­rieurs au Ga­bon. L’egypte de­vra re­le­ver son ni­veau de jeu afin d’at­teindre le car­ré d’or et ac­croître ses chances de dé­cro­cher l’un des billets pour Londres 2012. Les 3 pre­mières équipes de la poule se qua­li­fie­ront di­rec­te­ment et la 4e joue­ra un match de bar­rage avec son ho­mo­logue asia­tique

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.