»

Al Ahram Hebdo - - Dernière Heure -

La nou­velle Consti­tu­tion ne don­ne­ra plus au par­ti Baass, au pou­voir de­puis 1963, le rôle di­ri­geant en Sy­rie, a af­fir­mé lun­di le mi­nistre sy­rien des Af­faires étran­gères Wa­lid Moal­lem.« La com­mis­sion char­gée d’éla­bo­rer la nou­velle Consti­tu­tion ter­mi­ne­ra ses tra­vaux très pro­chai­ne­ment », a-t-il dit lors d’une confé­rence de presse.« Un des ar­ticles de la Consti­tu­tion sti­pu­le­ra le mul­ti­par­tisme et il n’y au­ra pas de pri­mau­té d’un par­ti sur un autre, c’est-à-dire qu’il n’y au­ra plus de men­tion de l’ar­ticle 8 dans la nou­velle Consti­tu­tion qui ri­va­li­se­ra avec les Cons­ti­tu­tions les plus mo­dernes », a-t-il sou­li­gné.la Consti­tu­tion ac­tuelle avait été adop­tée par le Par­le­ment le 31 jan­vier 1973. L’ar­ticle 8 sti­pule que « le par­ti Baass est le di­ri­geant de l’etat et de la so­cié­té » . Au dé­but de la contes­ta­tion à la mi- mars, il s’agis­sait d’une des re­ven­di­ca­tions des op­po­sants mais ac­tuel­le­ment, ils ré­clament le dé­part du pré­sident Ba­char Al- As­sad.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.