Ces­sez ce que vous faites

Al Ahram Hebdo - - Courrier -

EGYPTE . Une de nos lec­trices, qui a par­ti­ci­pé à la grève gé­né­rale du 11 fé­vrier, ex­prime son mé­con­ten­te­ment

vis-à-vis de ce qui se passe dans le pays.

De­puis la ré­vo­lu­tion du 25 jan­vier 2011, les Egyp­tiens souffrent de la vio­lence, de l’in­sé­cu­ri­té et de mul­tiples autres pro­blèmes comme la pé­nu­rie d’es­sence et le pro­blème du pain. Rien n’a donc chan­gé. Force est de consta­ter que la phase tran­si­toire est très mal gé­rée. Pour com­mé­mo­rer la chute de Mou­ba­rak, le 11 fé­vrier 2011, un ap­pel à la grève gé­né­rale a été lan­cé dans tout le pays par dif­fé­rents mou­ve­ments et forces po­li­tiques. Ce­pen­dant, les Frères mu­sul­mans s’y sont op­po­sés, tout comme les par­tis d’al- Nour, d’al- Was­sat et du néo- Wafd. Les trans­ports pu­blics et l’aé­ro­port n’ont pas pris part non plus à cette grève.

Le Conseil mi­li­taire a tout fait pour em­pê­cher le mou­ve­ment lan­cé sur Fa­ce­book et Twit­ter. Le Conseil a dé­cla­ré que « le peuple et l’ar­mée se­ront tou­jours unis » et que « l’ins­ti­tu­tion mi­li­taire fait confiance au peuple égyp­tien qui re­fuse cette grève ». Les vé­hi­cules de l’ar­mée ont pris place dans les rues prin­ci­pales pour contrô­ler la vio­lence et peut-être pour contrô­ler les ac­ti­vistes et les ré­vo­lu­tion­naires. Les étu­diants sont sor­tis pour dire leur opi­nion. Ils étaient très en­thou­siastes. J’en fais moi­même par­tie. Nous avons for­mu­lé un cer­tain nombre de de­mandes : mettre fin au pou­voir mi­li­taire, avan­cer la date des élec­tions pré­si­den­tielles, pu­ri­fier les mi­nis­tères de l’in­té­rieur et de l’in­for­ma­tion et ju­ger les res­pon­sables cor­rom­pus et ceux im­pli­qués dans la mort des ma­ni­fes­tants. Il était im­pos­sible pour nous de pas­ser sous si­lence ce qui se passe dans le pays. Mais en même temps, nous sommes contre la vio­lence et contre les sit-in sauf s’ils sont lé­gi­times. Mais ce qui nous met en co­lère c’est qu’au­cune té­lé­vi­sion n’a dif­fu­sé les images de cette grève, et sur­tout cette marche qui a eu lieu le 10 fé­vrier en di­rec­tion du mi­nis­tère de la Dé­fense. En plus, les ins­ti­tu­tions re­li­gieuses comme AlAz­har, Dar Al-if­taa et l’eglise or­tho­doxe ont ap­pe­lé les ci­toyens à ne pas par­ti­ci­per à cette grève comme si on fai­sait par­tie de l’an­cien ré­gime. Nous n’ac­cep­te­rons plus d’être trai­tés de cette ma­nière. Nous sommes à l’ère de la ré­vo­lu­tion.

Abir Mah­moud,

Le Caire.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.