Un Par­le­ment non re­pré­sen­ta­tif

Al Ahram Hebdo - - Courrier -

Il faut ad­mettre que ce Par­le­ment n’est pas le ré­sul­tat de la ré­vo­lu­tion et de ses re­ven­di­ca­tions. Après avoir sui­vi quelques séances à la té­lé, je me suis ren­du compte que ce qui a chan­gé, c’est que les dé­pu­tés cette fois-ci sont bar­bus. La po­li­tique me­née dans ce Par­le­ment est celle des in­té­rêts per­son­nels et de l’ap­pli­ca­tion des agen­das ex­té­rieurs. AlKa­tat­ni, pré­sident, n’est qu’un re­flet de l’ex-pré­sident du Par­le­ment, Fa­thi So­rour.

La preuve : les su­jets trai­tés sous la voûte. Ecar­tant tous les su­jets d’ac­tua­li­té qui ont be­soin d’être trai­tés le plus vite pos­sible, les dé­pu­tés ont choi­si leurs propres agen­das au lieu de par­ler des pro­blèmes du ci­toyen égyp­tien.

Voire, un dé­pu­té sa­la­fiste a de­man­dé de blo­quer les sites por­no­gra­phiques sous pré­texte de pro­té­ger la so­cié­té et les jeunes. Ce dé­pu­té res­pec­table n’a pas ou­blié d’af­fir­mer que ce sys­tème est ap­pli­qué dans la ma­jo­ri­té des pays arabes, ce qui rend l’idée ap­pli­cable.

Bien que je sois contre ce genre de sites, je suis contre la cen­sure. Je m’élève contre toute ré­pres­sion de la li­ber­té, parce que, tout sim­ple­ment, Dieu nous a créés libres et n’a nom­mé per­sonne pour jouer son rôle ou obli­ger les hommes à suivre sa pa­role sur la terre. En plus, il y a mille et un moyens pour avoir ac­cès à de tels sites.

Un tel Par­le­ment, avec de tels dé­pu­tés et de tels su­jets trai­tés, ne peut pas re­pré­sen­ter un peuple qui vient de faire sa ré­vo­lu­tion contre l’in­jus­tice et l’op­pres­sion. La ré­vo­lu­tion conti­nue.

Mo­ha­mad Ha­fez,

Hé­lio­po­lis.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.