S’ou­vrir au grand large

Le port ac­tuel de Charm Al-cheikh de­vrait être ré­amé­na­gé et com­plé­té par une ma­ri­na pou­vant ac­cueillir les yachts par­ti­cu­liers. Le mi­nis­tère du Tou­risme as­sure vou­loir re­dy­na­mi­ser le vo­let ma­ri­time de la ville.

Al Ahram Hebdo - - Voyages - D. F.

Le ra­len­tis­se­ment du mou­ve­ment tou­ris­tique n’est pas for­cé­ment sy­no­nyme d’un lais­ser-al­ler dans le sec­teur. Plu­sieurs pro­jets liés au dé­ve­lop­pe­ment des éta­blis­se­ments tou­ris­tiques de Charm Al-cheikh ont été lan­cés ces der­niers jours. Les mi­nis­tères du Tou­risme, du Trans­port et de la Dé­fense en­vi­sagent no­tam­ment d’amé­na­ger le port de Charm Al-cheikh. L’ob­jec­tif est de le mettre aux normes in­ter­na­tio­nales les plus ré­centes.

Pour mieux connaître les points noirs aux­quels sont confron­tés les tou­ristes, le mi­nistre du Tou­risme est al­lé ac­cueillir le Cos­ta Voya­ger, un na­vire de croi­sière comp­tant plus de 1 100 voya­geurs à son bord. « Le port de Charm AlC­heikh ac­cueille des mil­lions de tou­ristes chaque an­née. Un chiffre qui né­ces­site un amé­na­ge­ment adé­quat afin de ga­ran­tir la sé­cu­ri­té et le confort des vi­si­teurs », ex­plique M. Ab­del- Nour, mi­nistre du Tou­risme.

Se­lon lui, le pro­jet in­clut le dé­ve­lop­pe­ment des quais et des es­ca­liers, l’agran­dis­se­ment de la salle des douanes et la construc­tion d’une salle d’at­tente au sein même du port. « L’exé­cu­tion d’un tel pro­jet à Charm est un mes­sage aux in­ves­tis­seurs du sec­teur du tou­risme afin de les en­cou­ra­ger à conti­nuer à mettre en oeuvre de nou­veaux in­ves­tis­se­ments tou­ris­tiques », pour­suit le mi­nistre.

En pa­ral­lèle, un pro­jet de construc­tion d’un port de plai­sance in­ter­na­tio­nal pour les yachts par­ti­cu­liers de­vrait voir le jour. Il a pour but d’at­ti­rer un tou­risme haut de gamme dans cette ville. Cette ma­ri­na se­ra d’une ca­pa­ci­té de 2 000 yachts et com­pren­dra un en­semble de ser­vices, qu’ils soient ad­mi­nis­tra­tifs ou tech­niques. Bien qu’elle pos­sède plus de 1 600 km de côtes, l’egypte n’at­tire pas la part de yachts qu’elle mé­rite. Se­lon une étude ré­cente, plus de 170 000 yachts se rendent en Mé­di­ter­ra­née orien­tale chaque an­née. 1 % seule­ment d’entre eux pé­nètrent dans les eaux égyp­tiennes », as­sure Ab­del­Fat­tah Al-as­si, vi­ce­mi­nistre du Tou­risme pour le Sud-si­naï. Il ajoute que les dé­penses des ama­teurs de ce genre de voyage, sou­vent très oné­reux, sont cinq fois plus éle­vées que celles des tou­ristes tra­di­tion­nels. « La créa­tion de cette nou­velle ma­ri­na en­cou­ra­ge­ra le yachting à Charm Al-cheikh. Elle ac­croî­tra le nombre des yachts se ren­dant en Egypte chaque an­née et la du­rée moyenne de leurs es­cales », conclut Al-as­si

«

Le port de Charm Al-cheikh ac­cueille dé­sor­mais des na­virs de croi­sière comme ici le Cos­ta Voya­geur.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.