Dé­cès de Sar­wat Oka­sha, mi­nistre de la Culture sous Nas­ser

Al Ahram Hebdo - - Dernière Heure -

Sar­wat Oka­sha (1921-2012), émi­nent écri­vain et an­cien mi­nistre de la Culture, est dé­cé­dé ce lun­di à l’âge de 91 ans des suites d’une longue ma­la­die. Deux fois mi­nistre de la Culture sous Nas­ser de 1958 à 1961 et de 1966 à 1968, cet homme est res­té un sym­bole du rayon­ne­ment cultu­rel à l’époque nas­sé­rienne. Oka­sha a com­men­cé sa vie en tant qu’of­fi­cier dans l’ar­mée égyp­tienne, ce qui lui a per­mis d’être en­suite nom­mé at­ta­ché mi­li­taire dans les am­bas­sades égyp­tiennes de Pa­ris, Ma­drid, et am­bas­sa­deur en Ita­lie de 1957 à 1957. Par­mi les postes im­por­tants oc­cu­pés par Sar­wat Oka­sha, nous pou­vons ci­tons entre autres, PDG de la Banque na­tio­nale Al-ah­li de 1962 à1966, conseiller du pré­sident de la Ré­pu­blique pour les af­faires cultu­relles de 1970 à 1972 ; pré­sident du Conseil su­prême des Arts et des sciences so­ciales en 1962 et de 1966 à 1970. S’in­té­res­sant beau­coup à l’art en gé­né­ral, Sar­wat Oka­sha a écrit de grandes oeuvres en­cy­clo­pé­diques sur les dif­fé­rentes phases his­to­riques de l’évo­lu­tion de l’art. Il a fon­dé plu­sieurs or­ganes cultu­rels. Sa bi­blio­gra­phie contient plus de 70 ou­vrages. Il a été ho­no­ré à plu­sieurs re­prises : pre­mier prix du concours mi­li­taire de Fouad 1er, dé­co­ré en France de l’ordre des arts et des lettres en 1965, la Mé­daille d’or de l’unesco en 1970. Ses fu­né­railles ont lieu ce mer­cre­di au Caire.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.