Aux pre­mieres mi­nutes du nou­vel an 2018

Le Pape Ta­wa­dros prie pour la sécurité du pays et la paix à l'Eglise..

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Le Pape Ta­wa­dros II, Pape d'Alexan­drie, et pa­triarche de la Pré­di­ca­tion de Saint Marc, a pré­si­dé le Ré­veillon du Nou­vel An 2018 qui s'est ter­mi­né par un of­fice lun­di à l'aube à la ca­thé­drale Saint Marc d'Alexan­drie.

Ont pris part à l'of­fice An­ba Pav­li, évêque gé­né­ral du Sec­teur de Mon­ta­zah et res­pon­sable du ser­vice des jeunes à Alexan­drie, An­ba Hi­la­rion, évêque gé­né­ral du Sec­teur de l'ouest d'Alexan­drie, le qom­mos Ro­weis Mor­cos,,Se­cré­taire du pa­triar­cat d'Alexan­drie, le Père An­ge­los Ishak, Se­cré­taire de SS le Pape Ta­wa­dros et le cler­gé de la ca­thé­drale.

Sa Sain­te­té a pro­non­cé un ser­mon dans le­quel il a dit qu'en fai­sant les adieux à l'an­née 2017 on se sou­vient des mar­tyrs de la na­tion et de l'Eglise et on se rap­pelle des bles­sés ain­si que de tous ceux qui souffrent et sont dans la dé­tresse, mais on croit que Dieu di­rige tout et gère toutes les choses pour le bien de ceux qui l'aiment.

Sa Sain­te­té a mé­di­té les chiffres du Nou­vel An 2018 en ces termes:

Le nu­mé­ro 2 est le chiffre de l'amour. L'amour existe entre deux par­ties: Dieu et l'homme ou un homme et un autre. D'où la nou­velle an­née est celle de l'amour dans di­vers do­maines au sein de la fa­mille et même avec des en­ne­mis, ain­si que l'amour de l'homme pour lui-même, ce qui le rend sa­tis­fait, content et non gei­gnard.

Le zé­ro, que nous écri­vons sous la forme d'un cercle et qui re­pré­sente l'oeil de Dieu qui est bra­qué sur nous toute la jour­née et à chaque ins­tant, le Sei­gneur conduit, nous guide et dis­cerne les choses de­vant nous de sorte que nous soyons ras­su­rés et pour éga­le­ment nous don­ner de l'es­poir...

Quant au nu­mé­ro 1, il sym­bo­lise la rec­ti­tude. Dieu s'adresse au coeur et nous prions: "Un coeur pur, ô Dieu crée en moi et re­nou­velle un es­prit in­ébran­lable dans mes en­trailles". L'in­té­gri­té de la vie est dans le re­pen­tir et on dit que le droit che­min est le plus court entre deux points et ces deux points sont la Terre et le Ciel.

Le nu­mé­ro 8 est le nombre plus que par­fait. Dieu veut que nous vi­vions sui­vant le com­man­de­ment parce qu'il veut que nos prières soient ac­com­plies et notre re­pen­tance com­plète et que nous soyons in­tègres en pa­roles qui soient en­tiè­re­ment sa­lées avec du sel. Le nu­mé­ro 8 (en arabe) res­semble à la pointe de la flèche in­di­quant que notre orien­ta­tion est cé­leste di­vine et l'être hu­main cé­leste dans ses at­ti­tudes vit une vie d'es­poir et d'op­ti­misme ..

Sa Sain­te­té a prié dans les pre­mières mi­nutes de la nou­velle an­née avec im­pro­vi­sa­tion. A cet égard, il a prié pour la sécurité de notre pays et la paix à l'Eglise et de don­ner la puis­sance de Dieu, son aide et la sa­gesse aux res­pon­sables. Il a en outre prié pour les fa­milles des mar­tyrs, les bles­sés et les souf­frances de toutes sortes, ain­si que pour ceux qui se livrent à la vio­lence et la nui­sance, afin que Dieu les conver­tisse et les guide vers le che­min du bien.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.