Cé­lé­bra­tion his­to­rique de la consé­cra­tion de la ca­thé­drale Saint-Marc

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

L’an­née 2018 marque le ju­bi­lé d’or de la ca­thé­drale Saint-Marc d’Ab­bas­sia, au Caire, siège du pa­triarche copte or­tho­doxe de la chaire de Saint-Marc. Pour ho­no­rer cette oc­ca­sion, la ca­thé­drale a su­bi un pro­ces­sus de ré­no­va­tion très né­ces­saire qui a pris quatre ans et a été do­tée d'une splen­dide ma­gni­fi­cence.

Le di­manche 18 no­vembre, le Pape Ta­wa­dros II a pré­si­dé la cé­ré­mo­nie de consé­cra­tion de la ca­thé­drale en­tiè­re­ment ré­no­vée. Des membres du Saint-Sy­node, des Évêques, ain­si que des prêtres, des ar­chi­diacres et des diacres, ont par­ti­ci­pé à la consé­cra­tion de la ca­thé­drale. Ce fut un jour pro­pice, car il mar­quait éga­le­ment le sixième an­ni­ver­saire de l'in­tro­ni­sa­tion de SS en 2012.

Tôt le di­manche ma­tin, le Pape Ta­wa­dros, vê­tu de vê­te­ments blancs, a émer­gé de la ré­si­dence pa­pale qui se trouve en face de la ca­thé­drale. La cloche re­ten­tit en un joyeux ca­rillon alors qu'il se di­ri­geait vers la ca­thé­drale. Il s'est ar­rê­té à l'en­trée pour dé­voi­ler une plaque de marbre com­mé­mo­ra­tive et prendre une pho­to-sou­ve­nir avec les évêques qui por­taient leurs vê­te­ments tra­di­tion­nels at­ten­dant d'en­trer dans la ca­thé­drale avec lui.

Avec un cor­tège d'évêques for­mé et es­cor­tés par les diacres, ils en­trèrent dans la ca­thé­drale pour l'hymne du di­manche de Ho­san­na: «Ev­lo­gi­me­nos» [Bé­ni soit ce­lui qui vient au nom du Sei­gneur], éga­le­ment connu comme l'hymne d'en­trée du pa­triar­cat, glo­rieu­se­ment chan­té par la cho­rale du Col­lège Clé­ri­cal.

Or­née de roses, la ca­thé­drale Saint-Marc res­plen­dis­sait par ses nou­velles icônes, ses mo­saïques, ses vi­traux, ses arches et ses sculp­tures en bois com­plexes qui re­pré­sentent des sym­boles chré­tiens: des croix, des gerbes de blé et le fruit de la vigne.

Le Pape Ta­wa­dros a com­men­cé par ex­pli­quer le ri­tuel de consé­cra­tion. Il a dit que ce­la re­ve­nait à don­ner un "cer­ti­fi­cat de nais­sance" à l’église et qu’elle était exé­cu­tée une seule fois. À la suite de la prière d’Ac­tion de grâce, des psaumes et de la lec­ture de la Bible, sept li­ta­nies sont priées: les li­ta­nies pour les ma­lades; les voya­geurs; les dis­pa­rus; la terre, les vents et les eaux; le chef de l'Etat; les évan­gé­li­sés; et pour les of­frandes qui se dé­roulent à l’ex­té­rieur. Puis le reste du ri­tuel de consé­cra­tion se dé­roule à l'in- té­rieur du sanc­tuaire avec la par­ti­ci­pa­tion ac­tive de la congré­ga­tion aux prières. Lorsque les prières com­mencent, la congré­ga­tion ré­pond: «Amen»; une fois qu'elles se ter­minent, ils disent: «Sei­gneur, ré­ponds à nos prières», puis, une fois que le chrisme est ver­sé sur l'au­tel pour le sanc­ti­fier et que l'au­tel re­çoit le nom de son saint pa­tron, ils disent un joyeux «Al­lé­luia». Le chrême est l’huile sainte for­mée d’huile d’olive et de restes des épices douces, uti­li­sée comme «le­vure» per­pé­tuelle, qui se trou­vait dans le tom­beau de Jé­sus. De nou­veaux re­vê­te­ments d'au­tel et d'autres ob­jets sa­crés sont pla­cés sur la table sa­crée et la veillée est lan­cée.

Le Pape, re­joint par 12 évêques, a consa­cré l'au­tel cen­tral au nom de saint Marc. Il fut re­joint par neuf autres évêques pour consa­crer l'au­tel du cô­té nord au nom de la Sainte Vierge et neuf à l'au­tel du cô­té sud au nom du Pape Atha­nase l'Apos­to­lique et du Pape Ky­rillos VI. Il a en­suite oint l’icône dans «le sein du Père», la niche de­vant l’au­tel. Comme le veut la tra­di­tion, elle re­pré­sente le Ch­rist le ‘Pan­to­cra­tor’ [sou­ve­rain de tous] et, s’éten­dant sur une su­per­fi­cie stu­pé­fiante de 600 m_, est la plus grande icône de la ca­thé­drale,

Les icônes des deux cô­tés de la nef ont en­suite été ointes; un cer­tain nombre de mé­tro­po­li­tains et d'évêques ont dû être trans­por­tés sur une échelle en acier pour at­teindre les plus hautes.

Une fois le ri­tuel de consé­cra­tion ter­mi­né, la messe a com­men­cé. Le Pape Ta­wa­dros a pro­non­cé un ser­mon dans le­quel il a dé­cla­ré que cette jour­née cé­lé­brée était unique dans l'his­toire de l'Église copte or­tho­doxe. L'Egypte a cé­lé­bré il y a 50 ans l’ou­ver­ture de la ca­thé­drale en pré­sence du dé­funt pré­sident Ga­mal Ab­del Nas­ser, du Pape Cy­rille VI et de l'em­pe­reur Hai­lé Sé­las­sié, l'em­pe­reur éthio­pien. En 1968, c’était la plus grande ca­thé­drale du Moyen-Orient. Se ré­fé­rant à la bé­né­dic­tion de la Sainte Fa­mille, il a dé­cla­ré: "L’Égypte est tou­jours la gar­dienne de toutes les va­leurs et de toutes les nobles si­gni­fi­ca­tions, et voi­ci la ca­thé­drale Saint-Marc, té­moin his­to­rique de la gran­deur de ce pays dans le­quel elle se trouve».

Le Pape a ajou­té que la cé­ré­mo­nie de consé­cra­tion est un jour rare et doit être consi­gnée dans le Sy­naxaire, un livre his­to­rique de l'église lu quo­ti­dien­ne­ment dans les prières, dé­cri­vant le jour de consé­cra­tion comme un beau jour d'ac­tion de grâce à Dieu et un jour de joie pour Sa grâce, ain­si qu’une pro­messe de­vant Dieu d’une vie pure dans l’Eglise.

"Il y a quatre ans, nous avons lan­cé le dé­ve­lop­pe­ment et la ré­no­va­tion de l'ar­chi­tec­ture. Des in­gé­nieurs, des tech­ni­ciens, des tra­vailleurs et de nom­breuses en­tre­prises ont par­ti­ci­pé aux tra­vaux de la ca­thé­drale. Il fut pré­vu de leur rendre hom­mage, mais les cir­cons­tances ont me­né à re­por­ter cette oc­ca­sion et je les re­mer­cie tous, c’était un tra­vail dif­fi­cile. Il suf­fit de sa­voir que pour at­teindre le phare un écha­fau­dage de 160 tonnes a été éri­gé».

SS a évo­qué trois as­pects de la consé­cra­tion de la ca­thé­drale Tout d'abord, a-t-il dit, elle a été do­tée d'une telle beau­té cé­leste qui est ma­ni­fes­te­ment res­sen­tie par qui­conque pé­nètre à l'in­té­rieur. Et la beau­té est la pré­sence de Dieu et elle se trouve dans tous les élé­ments et quand nous prions au ciel comme sur la terre, l'Église doit être res­plen­dis­sante de beau­té mais nous de­vons nous ap­pro­cher du ciel et nous de­vons aus­si avoir de belles âmes. La belle âme est l'âme re­pen­tante que Dieu voit et aime sur la croix.

Deuxiè­me­ment, a dé­cla­ré le Pape, l'église, qui compte 200 icônes s’est ain­si en­ri­chie. Ces icônes au sens spi­ri­tuel sont des fe­nêtres sur le ciel qui nous in­vitent au ciel. Nous trou­vons des icônes re­pré­sen­tant des évé­ne­ments tels que l'icône des mar­tyrs de Li­bye, sur les­quelles ont été ins­crits les mar­tyrs d'Alexan­drie, les mar­tyrs de Tan­ta, les mar­tyrs d'autres ré­gions et une icône de ca­no­ni­sa­tion par le Saint-Sy­node du Pape Cy­rille VI et une autre de l’ar­chi­diacre Ha­bib Guir­guis, ain­si qu’une icône du ser­vice des consa­crés à l’église. Aus­si à l’ouest nous avons pla­cé sur le gra­din les icônes qui ra­content la se­maine sainte. Nous al­lons pu­blier un livre dé­taillé sur toutes les icônes. Ces der­nières nous aident dans notre vie spi­ri­tuelle et à tra­vers elles nous im­plo­rons les saints dont l’his­toire en­flamme le coeur.

Le troi­sième point sur le­quel le Pape a at­ti­ré l'at­ten­tion était la hau­teur éle­vée de la ca­thé­drale. «Ce­la sym­bo­lise, a-t-il no­té, la hau­teur et la su­bli­ma­tion que nous de­vrions nous ef­for­cer d'at­teindre et qui ne peuvent être rem­plies que par la prière.» Le des­sin de la cou­pole su­pé­rieure a pris six mois et cette élé­va­tion nous ap­prend, lorsque nous en­trons dans l'église, à nous éle­ver et à le­ver les mains et le coeur. Lorsque vous en­trez dans l'église et la trou­vez à cette hau­teur, vous res­sen­tez le dé­sir d'être au pa­ra­dis.

Il a conclu son ser­mon ain­si: «Nous sa­vons que Dieu pos­sède l'église et y tra­vaille, même si de temps en temps nous sommes ex­po­sés aux guerres et aux portes de l'en­fer, mais elle est so­lide et ferme».

Le Pape a en­suite don­né la pa­role à l’ar­chi­diacre Fouad Cha­fik concer­nant ses mé­moires de la ca­thé­drale alors qu’il as­sis­tait à la pose de la pre­mière pierre jus­qu’à l’ou­ver­ture

de l’édi­fice et en­suite sa ré­no­va­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.