Dans les la­bos

Et le mi­cro­scope se fait tout plat.

01net - - SOMMAIRE -

Des cher­cheurs de l’uni­ver­si­té Rice à Hous­ton (Texas) ont éla­bo­ré un en­do­scope sans len­tilles si pe­tit qu’il tient sur le bout du doigt.

LE PRO­CÉ­DÉ

Cet ap­pa­reil, de la taille et de l’épais­seur d’une carte SIM, em­barque un cap­teur pho­to élec­tro­nique. Ce der­nier est re­cou­vert d’un film ul­tra­fin qui concentre les rayons émis par un dis­po­si­tif fluo­res­cent à tra­vers la ma­tière ob­ser­vée. Un al­go­rithme traite en­suite les don­nées pour les trans­for­mer en image d’une pré­ci­sion d’un mi­cron.

L’USAGE

Le FlatS­cope, c’est son nom, dis­cerne pré­ci­sé­ment les cel­lules pré­sentes dans les tis­sus or­ga­niques. Mi­nus­cule, il est in­gé­rable par un pa­tient dont on veut ob­ser­ver les or­ganes. Il se montre aus­si fa­ci­le­ment trans­por­table.

LES PERS­PEC­TIVES

Dé­mu­ni de len­tilles op­tiques, le FlatS­cope, plus simple à fa­bri­quer qu’un mi­cro­scope stan­dard, s’avère beau­coup moins cher. Ses in­ven­teurs es­timent que le dis­po­si­tif pour­rait em­ployer d’autres sys­tèmes que la dé­tec­tion par fluo­res­cence afin d’of­frir dif­fé­rents types d’ima­ge­rie mi­cro­sco­pique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.