Stop au Lin­ky-ba­shing

01net - - C’EST VOUS QUI LE DITES ! - Bru­no Cor­riol

Abon­né de­puis plus de dix ans à votre ma­ga­zine, que j’ap­pré­cie tou­jours au­tant, je n’avais ja­mais eu l’oc­ca­sion de com­men­ter vos ar­ticles. Mais suite à votre su­jet sur Lin­ky (n° 883, p. 32), puis à la lecture d’une cri­tique dans le cour­rier des lec­teurs (n° 884, p. 6), je m’in­digne du par­ti pris sys­té­ma­ti­que­ment né­ga­tif face à cette mo­der­ni­sa­tion. [...] Certes, comme toute amé­lio­ra­tion de notre en­vi­ron­ne­ment hu­main, on peut tou­jours trou­ver quelques re­proches à faire. Tant mieux, on cor­ri­ge­ra ain­si les dé­fauts. Il n’y au­rait donc au­cun avan­tage à ce comp­teur Lin­ky ? D’abord, je vou­drais si­gna­ler que la seule élec­tri­ci­té fac­tu­rée est celle consom­mée. Et sur ce point, le nou­veau boî­tier est plus pré­cis. Comment le lui re­pro­cher ? En­suite, grâce à lui, on pro­fite d’un compte per­son­nel chez Ene­dis nous four­nis­sant des don­nées sur notre consom­ma­tion as­sor­ties de conseils d’éco­no­mie. En­fin, le té­lé­char­ge­ment de ces in­fos éli­mi­ne­ra les re­le­vés es­ti­més et les fac­tu­ra­tions aléa­toires. Même si, pour l’ins­tant, seuls 3 % des clients uti­lisent ce compte, ce score de­vrait s’amé­lio­rer quand il se­ra consul­table sur smart­phone. Alors, il n’est pas beau notre Lin­ky ? Pen­sez-y lorsque vous re­vien­drez sur le su­jet ! Ami­ca­le­ment à toute l’équipe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.